Michel Chapuis élu maire du Puy

lun 25/05/2020 - 22:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:05

Plus protocolaire et symbolique que réellement déterminant pour la suite du mandat, le premier conseil municipal de l'équipe élue le 15 mars dernier a pu enfin se tenir ce lundi 25 mai au soir à la salle Jeanne d'Arc du Puy-en-Velay.
Un conseil municipal qui n'était pas ouvert au public, mesures sanitaires et de distanciation obligent, et qui n'avait comme principal objectif que de désigner le maire pour les six années à venir ainsi que les neuf adjoints.

Première passe d'armes entre Michel Chapuis et Laurent Johanny
Le vote s'est fait sur place et non dans un isoloir (plus conforme aux règles sanitaires). Seuls deux élus se sont portés candidats : Michel Chapuis (55,25 % des voix en mars dernier avec la liste "Unis pour le Puy", soit 26 sièges) et Laurent Johanny (27,80 % avec la liste "Le Puy en commun, en vert et pour tous", soit quatre sièges). Ce dernier a pris la parole pour justifier sa démarche : "par respect pour les 27,8 % des électeurs qui nous ont fait confiance, nous avons l'honneur de présenter ma candidature. Ce scrutin a été caractérisé par une abstention massive et nous espérons que le contexte sanitaire nous amènera à changer nos habitudes démocratiques à l'avenir". Un tacle glissé à l'encontre de Michel Chapuis qui n'a pas répondu au courrier que sa liste lui a adressé dès le 22 avril.
Le maire sortant s'est contenté d'une réponse lapidaire, reprochant à son adversaire politique : "quand on a quelque chose de constructif à proposer, mieux vaut s'adresser à la personne en question que de l'étaler sur facebook ou dans la presse. D'emblée, vous prenez la parole pour émettre des critiques, ça n'augure rien de très constructif pour la suite". Le conseiller d'opposition nous confie au terme du conseil que "ce premier courrier n'a pas été publié. C'est seulement deux semaines plus tard, face à l'absence de réponse, que nous avons décidé de communiquer publiquement sur le sujet".

----Des annonces pour les commerces attendues cette semaine
Michel Chapuis a assuré que des aides spéciales allaient rapidement être mises en place pour aider les commerçants. Des annonces sont attendues dans les jours à venir.-----"Faire repartir la commande publique, débloquer les projets et permettre la relance"
Une fois son élection entérinée, Michel Chapuis a pris la parole pour remercier les Ponotes et les Ponots de lui avoir fait confiance "pour la troisième fois", en référence aux mandats de 2008 et 2014 où il siégeait déjà dans la majorité, ce second mandat l'ayant vu à mi-parcours prendre l'écharpe de maire alors que Laurent Wauquiez était élu Président de Région. "Je serai le maire de tous", a-t-il affirmé, "j'ai la faiblesse de penser que cette réélection est le signe que nous avons bien travaillé".
Après avoir rappelé que cette équipe s'est mise au travail dès le lendemain de l'élection et bien avant cette séance d'installation, notamment en confectionnant et commandant rapidement des masques (reportage vidéo) "alors que tout le monde nous expliquait qu'ils ne servaient à rien", il a mentionné le nettoyage des rues, la garde des enfants des personnels soignants ou encore la réouverture des écoles. Il s'est également félicité des solutions apportées pour maintenir un marché de producteurs disséminé six jours sur sept, jusqu'à son retour récent dans une formule plus proche du monde d'avant (seulement le samedi mais éclaté en plusieurs lieux). Et de conclure : "il était urgent d'un point de vue démocratique mais surtout économique, d'installer ce conseil municipal pour faire notamment repartir la commande publique, débloquer les projets et permettre la relance".

"La crise sanitaire et la crise économique laisseront leur place à une épouvantable crise sociale"
On ne s'attendait certainement pas à un tel contexte pour débuter le mandat... Maintenant, quels vont être les grandes lignes et les grands chantiers pour les années à venir ?

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

"Les deux forces d'opposition ont des sensibilités différentes dans la manière de se positionner dans l'opposition"
Parmi les 33 votants, 26 ont voté en faveur de Michel Chapuis, quatre en faveur de Laurent Johanny. On comptabilise enfin deux votes blancs et un nul. Ces trois derniers votes correspondent manifestement à la liste de Catherine Granier-Chevassus (16,95 % avec la liste "Une nouvelle respiration pour le Puy", soit trois sièges), qui n'a pas souhaité se présenter. "Les deux forces d'opposition ont des sensibilités différentes dans la manière de se positionner dans l'opposition", nous a confié la tête liste "Une nouvelle respiration pour Le Puy" au terme du conseil municipal, "je m'incline devant la candidature de Michel Chapuis surtout que ce vote était joué d'avance". 
Au point de ne pas soutenir la liste de Laurent Johanny ? "Non, car nous avons porté notre liste et elle doit aussi exister complètement". Au risque de voir une opposition éclatée ? "Non non", répond-elle, "il y aura des votes différents et je suis persuadée qu'on votera parfois ensemble pour porter une voix forte de l'opposition municipale".

Une opposition éclatée ?
Comment perçoit-elle son rôle dans l'opposition, toujours minoritaire et habituellement peu écoutée ? Avec deux listes, l'opposition risque-t-elle d'être éclatée ?

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

Les neuf adjoints
Première adjointe : Caroline Barre, aux Travaux/Finances
Deuxième adjoint : Jérôme Eynard, aux Commerces
Troisième adjointe : Michelle Michel, à la Solidarité/Lien social/Personnes âgées
Quatrième adjoint : Jean-François Exbrayat, à l'Environnement/Qualité de vie
Cinquième adjointe : Marlène Lashermes, aux affaires sociales/Enfance
Sixième adjoint : Guy Chouvet aux Sports
Septième adjointe : Catherine Chalaye, aux Animations culturelles/Vie associative
Huitième adjoint : Philippe Ribeyre, aux Villages (Taulhac, Ours, Mons, Riou)
Neuvième adjointe : Ginette Vincent, à l'Urbanisme

Le prochain conseil municipal aura lieu en juin prochain. 

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire