Tous

Aiguilhe

L'incontournable fête du Miel d'Aiguilhe, c'est ce dimanche

ven 30/09/2016 - 16:48 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:43

Les gens ont désormais pris l'habitude de faire leurs provisions de miel à l'occasion de cette foire aux miels, bien installée dans le calendrier altiligérien puisque c'est déjà la 31ème édition. En effet, chaque année depuis 1986, le 1er dimanche après la Saint-Michel a lieu la Foire aux Miels d'Aiguilhe. 
Depuis les Vignards, leurs chansons, leurs ânes, leur soupe du soir, en passant par le couvige, les parents d'élèves de l'Ecole Publique et l'organisation du repas de midi, avec la participation de tous les Aiguilhais, élus en tête, tout est prévu pour que cette 31édition de la foire-concours soit un succès.

Le programme de cette 31ème édition
Dès 8h du matin, les joyeux Vignards partiront de la place de la mairie et, en chansons, escortés de leurs ânes, iront promener leur Roi sur son coteau de Chosson. Les jardiniers leur donneront de quoi faire l'énorme et odorante soupe qui sera dégustée en fin d'après-midi sur la place du village . Au même moment, ce sont près d'une vingtaine d'apiculteurs qui installent leurs stands de vente dans les rues et Place St-Clair. Il y aura aussi des pépiniéristes locaux, des dégustations de tisanes...
Pendant ce temps, en Mairie, le Jury du miel délibère dans la sérénité. À 11h30, les Vignards reviennent de leur tournée et on proclame les résultat du Concours «  Peindre Aiguilhe » commencé la veille, et, bien sûr, le palmarès du concours des miels. Après le repas de midi, préparé et servi par les Parents d'élèves dans la salle polyvalente, la fête continue, avec la vente du miel et des autres produits, l'épluchage des légumes, le tout en musique avec l'ensemble « Ringspil Orkestra » et sa musique des Balkans, l'exposition photo des apiculteurs et celle du couvige d'Aiguilhe. Vers 18h30, tout le monde à la soupe ! À 20h, dès la tombée de la nuit, le feu d'artifice, toujours trés réussi et original , illuminera le site. 

Concours et animations 
Deux concours seront organisés le jour de la Foire : un pour les producteurs professionnels et un autre pour les amateurs. Notons qu'un apiculteur souhaitant vivre de sa passion doit produire l'équivalent de quatre tonnes de miel par an, ce qui limite un peu le nombre de professionnels en Haute-Loire (environ 40).
Le gagnant du concours professionnel est inscrit aux frais de l'association au concours national pour défendre fièrement la réputation du miel altiligérien. À l’issue du passage du jury, qui aura lieu le matin, le grand public sera invité, à son tour, à déguster les miels, avant la remise des prix. 

  • Retrouvez ci-dessous notre reportage réalisé à l'occasion de la Foire aux Miels 2011 :

L'abeille, sentinelle de la qualité environnementale 
Depuis six ans déjà, la mairie d'Aiguilhe a décidé d'installer deux ruches sur sa commune, sur les coteaux de Chausson. Mais pourquoi implanter des ruches ? Michel Roussel, le maire d'Aiguilhe, répondait à l'époque : "pour sensibiliser aux problématiques environnementales et au développement durable. Il est important de se sensibiliser soi-même déjà, en tant qu'élu, mais aussi nos personnels, pour qu'ils évoluent dans leurs pratiques et enfin la population, afin qu'elle soit de plus en plus exemplaire". 
L'abeille est souvent considérée comme la sentinelle de la qualité environnementale. Récoltant toute l'année, à chaque floraison, pollen, nectar et miellats, elle est exposée à tout type de pollution et elle y réagit par des modifications biochimiques et des modifications de comportement dans la colonie. Les abeilles sont ainsi d'excellents bio-indicateurs, extrêmement sensibles à la qualité de l'eau et de l'air.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire