«Les policiers sont les remparts de la démocratie»

mar 09/05/2017 - 15:44 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Comme chaque année, une cérémonie d'hommage a été organisée, ce mardi 9 mai 2017, en l'honneur des policiers morts pendant leur service, devant le commissariat du Puy-en-Velay. Ce moment de recueillement a également réuni des élus, des anciens combattants et des membres de la société civile.
Á cette occasion, le préfet Éric Maire a lu un message de Matthias Fekl, ministre de l'Intérieur : « Ce matin devant l'hôtel de police du Puy-en-Velay, en pensant notamment à Xavier Jugelé auquel nous ne cessons depuis le 20 avril de penser, nous commémorons le sacrifice des policiers tombés pour la France.»

----Médaille d'honneur de la police nationale
Échelon or (35 ans d'ancienneté) : Catherine Berthet, Nicole Boulard, Gilles Courtial, Martine Ritaine, Éric Rolland.
Échelon argent (20 ans d'ancienneté) : Sébastien Jarque, Stéphane Ligonie, Frédéric Susanna.-----«Des policiers se sont sacrifiés pour nos valeurs»
En 2016, huit policiers ont été tués en service en France et le message du ministre est de rappeler que « depuis 2015, face aux terroristes, des policiers se sont sacrifiés pour nos valeurs. Aucun de nos concitoyens n'a oublié ni leur exemplarité, ni leur courage. »
L'occasion aussi de se souvenir de l'héroïsme des policiers ayant eu un comportement de résistant face au nazisme : « Du commissariat des Ternes à Paris, du château de Brax dans la région de Toulouse, du plateau des Glières en Haute-Savoie, du commissariat d'Ajaccio, mais également de Londres ou d'Alger.»

«Ils servent le pays des libertés»
Et le ministre de rappeler aussi que grâce aux policiers, « le pays qu'ils servent est le pays des libertés. Les policiers, les gendarmes, nos forces de sécurité, sont les remparts de nos libertés individuelles et de nos libertés collectives. Ils sont les remparts de la démocratie. »
Plusieurs policiers ponots ont été médaillés, à l'occasion de cette cérémonie, avant que le maire Michel Chapuis et Éric Maire ne procèdent à deux dépôts de gerbe en mémoire des policiers morts pour la France.

J.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire