Le sport sous toutes ses formes au Challenge de Saint Julien Chapteuil

sam 25/06/2016 - 22:30 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Une organisation efficace, des participants passionnés, des bénévoles motivés, le tout dans une atmosphère résolument sportive, voilà le succès bien mérité de cette seconde édition du Challenge Multisport. 12 épreuves différentes ont été mises en avant cette année dans lesquelles se sont affrontées 15 équipes de 6, "forcément mixtes" tient à préciser Thomas, 30 ans, président de l'association.
Se réunir dans la passion du sport
Même si le challenge était ouvert à tous, il fallait donc des capacités sportives certaines pour affronter ces 12 activités. "Il y a quand même du bon niveau, et c'est très diversifié ! On a des participants de 15 à 52 ans et une équipe entière de plus de 40 ans ! La majorité sont altiligériens, mais certains viennent de Saint Etienne, Clermont Ferrand et même Paris !" constatent les organisateurs. A raison de 6 épreuves par jours, les participants ont dû s'affronter sur du Water polo, du badminton, une course d'orientation, du VTT, un cross, un relais, du Tennis, de l’ultimate, du handball, du volley, de la natation et... une épreuve surprise : le mollky. Alors forcément parmi tous ces sports, certains peuvent effrayer plus que d'autres ! Trois Yssingelaises, Justine, Rafaelle et Marion, la vingtaine, font équipe avec leurs amis et avouent "Le cross et la course d'orientation nous font peur... Il faut quand même trouver 20 balises !" Néanmoins il en faudrait plus pour décourager les jeunes femmes, enthousiasmées par un challenge sportif "complet, où on peut faire de tout".
----Qu'est ce que le Mölkky ?
Le Mölkky est un jeu d'adresse finlandais, à mi chemin entre la pétanque et le bowling, où le but est de renverser des quilles en bois numérotées à l'aide d'un épais bâton. La première équipe arrivée à 50 point remporte la partie.-----Une mixité rare appréciée
L’atmosphère conviviale du week-end a surement été renforcé par la mixité des équipes, obligatoire et très appréciée par les participants : « c’est mieux que ce soit mixte, les garçons sont meilleures en endurance et nous en technique » s’amusent les trois jeunes femmes.
« Un esprit bon enfant et fair play »
La volonté des organisateurs s’est faite ressentir dans l’atmosphère générale de ces deux jours. C’est unanimement que les participants témoignent : « C’est très bien organisé, par des bénévoles super sympas. Il y a une bonne ambiance et c’est fair play, pas une compétition de dingue ». L’esprit d’équipe et sportif ne s’arrête pas à la fin de la journée puisque l’hébergement au camping, un repas et même un concert étaient prévus ce samedi soir pour les participants. Une soirée festive qui risque d’être écourtée après les efforts fournis dans les différentes épreuves tout au long de la journée : « L’an dernier, tout le monde voulait faire la fête, mais à 23h, ils étaient tous couchés ! » se souvient Thomas.

A.P. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire