Le sombre passage de la Distillerie au Puy réhabilité

Par Nicolas Defay lun 27/12/2021 - 16:00 , Mise à jour le 27/12/2021 à 16:00

Tous les ponots connaissent ce lugubre raccourci qui permet de passer rapidement de l'avenue du Breuil à la rue Porte Aiguière. Afin de rendre cette traboule accueillante, un lifting intégral a été décidé par le conseil municipal du Puy-en-Velay.

À une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre, Le Family se cachait dans la pénombre de cette discrète voie d'accès. Derrière les portes vitrées de l'antique cinéma s'alignait alors une file d'attente interminable qui ressortait allègrement dans l'avenue du Breuil.

Mais si depuis des années, les salles obscures ont laissé place à l'espace lumineux du musée de la Verveine, il n'en reste pas moins que cette portion de ville pourrait encore servir de décor à un thriller à la Gaspar Noé.

"L'idée serait de faire un peu comme pour le passage souterrain du parking du Breuil"

Malgré le fait que rien n'invite à emprunter ce vieux tunnel, beaucoup de monde l'utilise non seulement pour faire la liaison Le Breuil/Rue Porte aiguière mais également pour se rendre dans le bar-restaurant La Distillerie. Soucieux de rendre cohérent ce constat d'affluence avec l'image de l'endroit, la ville a décidé d'injecter des deniers pour réhabiliter comme il se doit l'étrange rectangle.

"L'idée serait de faire un peu comme pour le passage souterrain du parking du Breuil, explique Michel Chapuis, maire de la ville du Puy-en-Velay. Le sol, les façades du tunnel des deux entrées et celles des immeubles de la cour intérieur seront alors entièrement rénovés".

Une histoire de pirate

Le budget n'a pas été partagé par le conseil municipal, ni même les dates du début et d'achèvement des travaux. Mais le maire assure que le projet est dans les tuyaux. 60% de la facture sera pris en charge par la Région et le reste par la Ville du Puy. À noter que la rénovation des façades des immeubles est, quant à elle, assurée par les propriétaires.

"Le projet a pour objectif de valoriser et moderniser cet espace en amenant plus de clarté et de fluidité à l’intérieur de celui-ci", termine Michel Chapuis. Pour le photomaton, il disparaîtra. Mais il certain que nombre d'enfants seraient attristés de voir le vieux pirate qui attend dans l'ombre déserter les lieux.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire