Le salon Livrévasion, toujours à la page

lun 14/04/2014 - 01:30 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

17e édition de Livrévasion en autant d'années d'existence pour l'association Au Fil des Pages d'Arsac-en-Velay. Une quarantaine d'auteurs, locaux pour la plupart, ont occupé le temps d'un week-end, la salle polyvalente du fief de l'association présidée par René Bay.

Une notoriété qui attire les auteurs
Au fil des années, l'association a gagné en notoriété par l'intermédiaire de son salon du livre. Une renommée qui entraîne de nombreuses sollicitations, notamment à l'échelle locale. “Localement, c'est les auteurs qui demandent à venir” assure René Bay, le président. De ce fait, une certaine rigueur a été mise en place quant au choix des auteurs présents pour le salon “On essaye de faire venir les auteurs tous les deux ans, pour éviter de montrer les mêmes personnes” explique le président. “On essaye aussi d'inviter des auteurs nouveaux qui ne sont pas forcément connus”. Satisfaits de leur week-end, certains auteurs font même la publicité du salon d'Arsac dans d'autres salons du même genre. Mais les places sont limités. “On sait que l'on a 45 places. Donc à un moment, il faut arrêter” précise René Bay.

Des auteurs d'ici et d'ailleurs
L'organisation tient à ce que les auteurs de Haute-Loire soient de la partie, “C'est aussi leur fête!” assure le président. En effet, sur les 45 auteurs présents, 25 sont altiligériens dont deux sont de la commune d'Arsac-en-Velay. Parmi les locaux, on retrouve Gérard Bretière, ancien forestier et auteur de “Balades dans les vieilles rues du Puy-en-Velay”. Un guide sorti en 2012, vendu à près de 700 exemplaires qui permet à quiconque se balade dans les rues du Puy-en-Velay, de ne rien louper du patrimoine de la cité ponote. Néanmoins, l'association Au Fil des Pages aime aussi aérer en faisant venir des auteurs des régions proches. Parmi eux, il y a Sébastien Bouchery, auteur Ligérien originaire de Saint-Galmier. Cet auteur de 38 ans spécialisé dans les thrillers est venu présenter son huitième livre “Ma vie avec la mort”. “On se fidélise et ça permet de voir les collègues” affirme Sebastien Bouchery.

Un salon pour tous les goûts
Il n'y a pas de thème précis. On fait en sorte qu'il y en ait pour tous les goûts” explique René Bay. “Il y a du roman de terroir, de l'histoire locale, des ouvrages pour la jeunesse ou plus rarement des auteurs de BD” ajoute-t-il. L'organisation s'appuie aussi sur le hasard pour son salon “On ne maîtrise pas tout. La direction varie chaque année en fonction des auteurs” avoue le président. “Nous on propose et les auteurs disposent

Un rendez-vous incontournable
Pour René Bay, si les nouveaux médias prennent de plus en plus de place dans le quotidien, il persiste encore de nombreux lecteurs adeptes du livre entre les mains. Ceux-ci sont heureux de pouvoir discuter avec l'auteur avant d'acheter son livre “Il y a aussi le petit plus de la dédicace personnalisée” déclare le président. “On voit beaucoup de gens sortir avec un bouquin minimum, voire plusieurs”. Un ensemble de choses qui ancre le salon dans la saison culturelle locale et qui laissent place à la prochaine et 18e édition de Livrévasion.

V.B

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire