Le Puy : un outil numérique dédié à la petite enfance et au scolaire

mer 26/09/2018 - 00:06 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:54

En novembre 2017, l'Agglo du Puy présentait le projet ambitieux construit pour dynamiser l'économie du territoire, le rendre plus attractif, valoriser son cadre et sa qualité de vie ou encore tendre vers un meilleur service public. Parmi les objectifs fixés, la communauté d'agglomération souhaitait prendre "les devant en mettant notamment en place une politique forte de la petite enfance, en développant le numérique [...]".

>> A lire : Agglo du Puy : Arborescence d'un projet de territoire

Lors du conseil communautaire qui s'est tenu hier au Puy, les élus ont été appelés à voter au sujet de la réalisation, la mise en oeuvre et la maintenance d'un logiciel consacré aux domaines de la petite enfance, des activités scolaires, périscolaires et extrascolaires, pour la ville du Puy-en-Velay. Un dispositif pensé dans le cadre du projet de territoire afin d'attirer et de fixer de nouvelles populations en leur facilitant l'accès aux services par le numérique. Comprenez de s'inscrire, de réserver, de consulter et de régler les factures à distance, sans contrainte de déplacement et d'horaires, le tout via le portail citoyen de l'agglomération mis en service cet été. S'ajoute à ce projet l'équipement des structures en matériels numériques : tablettes, PC, etc. 
Coût de l'opération ?
Le coût de cette opération dédiée à la petite enfance est évalué à 150 000€, soit 120 000€ pour le logiciel numérique et 30 000€ pour le matériel. Le tout divisé en trois selon le plan de financement prévisionnel établi par l'Agglo du Puy qui envisage de mobiliser la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) et la MSA (Mutualité sociale agricole) à hauteur de 40%, de même pour le FEDER (Fonds européen de développement régional). Reste alors à charge de l'intercommunalité 20%, soit 30 000€. Un plan qui n'a pas convaincu Cécile Gallien, maire de Vorey, gênée par la mention "activités scolaires" qui relève, en effet d'une compétence communale en ce qui concerne l'achat de matériel numérique. "Et je ne vois pas apparaître de ligne avec la commune dans le plan de financement prévisionnel. Ce n'est absolument pas normal." Une remarque prise en compte par le président de l'Agglo du Puy, Michel Joubert : "Je suis d'accord. Nous allons faire une évaluation et demander une participation partielle de la commune sur la part de l'agglo."
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire