Agglo du Puy : Arborescence d'un projet de territoire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Agglo du Puy : Arborescence d'un projet de territoire

Date : 01/12/2017 | Mise à jour : 07/12/2017 11:02
Partager

Dynamiser l’économie du territoire, le rendre plus attractif, valoriser son cadre et sa qualité de vie ou encore tendre vers un meilleur service public. Voilà les objectifs de l'agglomération du Puy élargie.

Les élus de l’Agglomération du Puy-ene-Velay ont bâti « un projet de territoire structurant pour une agglomération pleine d’énergie et d’audace », présenté lors du conseil communautaire de ce jeudi 30 novembre 2017. Ce travail se veut « un acte fondateur pour la nouvelle intercommunalité.»

Dans le cadre de son extension, les élus communautaires ont élaboré un projet de territoire « afin de permettre à la nouvelle intercommunalité de préserver son identité, et l’identité propre à chacune de ses communes », mais aussi et surtout de « développer son attractivité et ses atouts.» Le résultat d’un long cheminement démarré en 2016, pour les différentes commissions, qui dit prendre en compte « l’évolution de la société et des nouveaux modes de vie des habitants afin de répondre à leurs besoins.» Un « grand » projet qui vise à accroître l’attractivité du territoire vis-à-vis de l’extérieur, notamment sur le plan économique et touristique, pour valoriser ses richesses, assurer son développement et favoriser des créations d’emploi.

1 - «Dynamiser l’économie du territoire : un enjeu prioritaire»

L’objectif est de dynamiser l’économie du territoire en développant son attractivité pour les entreprises, de s’appuyer sur les ressources locales (soutien aux circuits courts, filière bois, métier d’art) et de revitaliser le commerce de proximité.
Le développement du tourisme est aussi un levier important pour doper l’économie, un secteur qui est pratiquement le premier débouché économique dans beaucoup d'esprits. Valoriser des grands sites patrimoniaux (projet multipartenarial ville haute, La Chaise-Dieu, Puy de Lumières, Pass touristique…), favoriser le Pays d’art et d’histoire, présenter des expositions de notoriété, valoriser les stations de pleine nature Respirando : « autant d’éléments qui contribuent à la richesse de l’attractivité touristique territoriale », estiment les élus.

2 - «Rendre le territoire plus attractif»

Faire venir de nouveaux habitants, garder les jeunes et les retraités, en proposant une offre de service séduisante et adaptée, tels sont les objectifs.
La croissance démographique de l’Agglo est uniquement due à l’accueil de nouvelles populations sur le terrritoire, « dont l’attractivité est supérieure à la moyenne régionale », se félicitent les élus.
Une attractivité vitale car elle compense le vieillissement de la population qui est plus importante que la moyenne régionale. En effet, la part des personnes âgées, de 75 ans ou plus, est en moyenne de 11,5 % sur le territoire contre 9 % au niveau régional.
Pour miser sur les nouvelles populations, l’Agglomération « prend les devants en mettant notamment en place une politique forte de la petite enfance, en développant le numérique, en accompagnant la recherche de proffesionnels de la santé ou encore en créant une politique sportive attractive pour les habitants et touristes (golf à 18 trous, tickets sport, etc.)».
Dans un souci de « solidarité », l’Agglo explique vouloir « miser sur une politique territoriale d’insertion et d’accès à l’emploi », encore aura-t-il fallu que l’emploi ait redémarré et que le « boost » économique fonctionne.

3 - «Valoriser le cadre et la qualité de vie du territoire»

L’Agglo s’engage « à aller encore plus loin en matière d’accessibilité numérique et physique du territoire, d’innovation et de développement durable.»
Un des axes majeurs de cet enjeu est « d’assurer une répartition territoriale et équilibrée de la population du pôle urbain du Puy et de repenser les mobilités dans le centre urbain de l’Agglo et notamment au coeur de la ville chef-lieu.» Les changements en termes de politique de stationnement y sont d'ailleurs diversement accueillis par les usagers.
Le projet de territoire met l’accent sur le déploiement d’un réseau Internet très haut débit, le développement des itinéraires multimodaux (autobus, vélos) et le développement des énergies renouvelables afin de préserver et de valoriser l’environnement.

4 - «Tendre vers un meilleur service public»

Cet enjeu se déclinant en trois axes « a pour but d’offrir aux populations des services de qualité répondant à leurs besoins.»
Pour les élus qui ont planché, « une amélioration et une structuration de l’offre de services passent par des actions d’optimisation et d’harmonisation de gestion ou de tarification dans plusieurs domaines.» Dans ce cadre, une réflexion va être portée, entre autres, sur la création d’une antenne de services par la collectivité, dans le nord du territoire.
Côté Agglo, « tendre vers un meilleur service public signifie par ailleurs qu’il est crucial de favoriser le lien avec les partenaires et la société civile.»
Voilà pourquoi, diverses actions vont voir le jour parmi lesquelles « l’accompagnement des communes dans leurs projets avec la mise en place d’une cellule d’ingénierie financière.»
Enfin, l’Agglo souhaite « faire vivre » ce nouveau territoire grâce à une modernisation des outils de diffusion de l’information et en « préservant des liens forts » avec les petites communes.

J.J.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire