Le Puy : premier bilan de l'opération "un été, un permis"

dim 06/09/2015 - 13:42 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Le permis de conduire constitue le pas incontournable pour décrocher un emploi ou suivre une formation, mais son obtention nécessite des moyens financiers qui ne sont pas à la portée de tous les jeunes. Laurent Wauquiez, maire du Puy-en-Velay, a souhaité offrir une chance aux jeunes, indépendamment de leurs ressources financières, mais en s'appuyant sur leur sens de l'engagement.
"Comme je m'y étais engagé, l'opération « Un été, un permis » est une chance qu'on offre aux jeunes", a-t-il déclaré ce vendredi 4septembre 2015, lors de la réception des trente bénéficiaires en mairie, "avec ce dispositif, on souhaite aider les jeunes méritants. Tout le monde est ainsi mis sur le même pied d'égalité. On ne veut pas juste faire un chèque et ne rien avoir en contrepartie".
C'est donc sur le principe "des droits et des devoirs" que le dispositif a été mis en place. "Les 30 jeunes ont tous proposé un projet cohérent et réaliste. Certains ont même affirmé vouloir poursuivre leur engagement à titre bénévole par la suite. Cette première opération est une grande réussite", a ajouté le maire du Puy.

Trente jeunes engagés trente heures pour la collectivité
Trente jeunes ont ainsi été sélectionnés sur dossier par la Commission d'Attribution, de Suivi et d'Evaluation, présidée par l'Adjointe Déléguée aux Affaires Sociales et à la Solidarité entre les Générations de la Ville, et par la conseillère municipale, Nicolle Artaud, chargée du dossier. Les candidats qui ont été retenus bénéficient d'une aide individuelle de 400 €, en échange de 30 heures d'engagement (si le code est déjà obtenu ; 200 € d'aide en contrepartie de 15h d'engagement au service des autres).
La Ville verse directement à l'auto-école, à la fin de l'action bénévole, 200 € à l'obtention du code de la route et 200 € sur présentation de l'inscription à l'examen pratique du permis de conduire. En cas de non réussite à l'examen du code de la route dans les six mois suivant la signature de la Convention liant la Ville, le bénéficiaire et l'auto-école, la bourse et la convention seront annulées de plein droit.

Aide alimentaire, crèche, maisons de retraites... des domaines variés aidés
Toutes les actions citoyennes n'ont pas encore été réalisées, et pour l'instant, ils sont 18 jeunes à avoir déjà accompli leur part du contrat. Parmi les actions effectuées ou à venir : fléchage et accueil pour le Grand Trail de Saint-Jacques, tri et distribution alimentaire pour les Restaurants du Cœur, tri de fruits et légumes, préparation du libre-service et aide aux personnes au Secours Populaire, classement et signalétique de l'espace BD à la Bibliothèque du Puy, participation aux soins quotidiens et animation auprès des jeunes enfants de 10 semaines à 4 ans à la Crèche "Les Petits Mousses" du Puy, localisation des œuvres dans la base de données du musée Crozatier, soins aux animaux, entretien des bacs et du jardin, animation auprès d'enfants de 3 à 12 ans à la "Ferme des 4 Saisons" à l'espace municipal Bel Air, valorisation des produits recyclables et vente à Emmaüs 43, action de prévention de sécurité routière au rond-point des Fangeas pour la Croix-Rouge, mais aussi des animations diverses, accompagnement lors de sorties, lecture du journal, aide à la distribution du goûter pour les Maisons de Retraite Sainte-Monique et Les Chalmettes, l'encadrement et l'accompagnement des enfantsdu centre de loisirs du Val-Vert ou encore l'aide à l'installation du salon et accueil du public durant l'exposition du Salon Artistique.

"Cela m’a donné envie de passer mon Bafa"
Les Auto-Ecoles partenaires ont toutes été sollicitées par les jeunes bénéficiaires. Les parents ont également déclaré avoir apprécié le « donnant-donnant » et l’implication demandée aux jeunes. Du côté des jeunes, plusieurs d'entre eux ont manifesté leur enthousiasme suite à la réalisation de leur action citoyenne, comme Antoine Abdaoui qui s'est impliqué à la Ferme des 4 Saisons : "cela m’a donné envie de passer mon Bafa", ou encore Laetitia Jaussaud qui s'est investie aux Restaurants du Cœur et a manifesté une grande satisfaction au terme de cette expérience. Notons enfin que pour cette année, les inscriptions sont closes.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire