Le Puy : le conseil municipal s'ouvre sur un nouveau concert de casseroles

jeu 07/12/2017 - 21:09 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:49

Un message, à 120 décibels, ça passe mieux. Partant de ce postulat, une petite centaine d'agents territoriaux de la mairie du Puy, de l'Agglo et du CCAS se sont invités en réunion du conseil municipal, jeudi 7 décembre 2017 à 18h30.

Casseroles, tambours, tymbales, cornes de brumes, sirènes... Face à l'entrée du bâtiment, les manifestants ont sorti l'artillerie lourde pour gagner l'oreille des élus et des médias. Dans ce vacarme à percer un tympan, les plus prévoyants ont même sorti les bouchons d'oreilles.
Le maire intervient
Echaudés par le dernier conseil d'agglomération, la plupart des élus accèdent à la réunion par une porte dérobée. Qu'à cela ne tienne : les syndicalistes investissent la mairie. En salle du conseil, klaxons et rythmes de percussions roulent sur les murs. On ne s'entend plus. Les revendications atterrissent directement sur les tables des élus.

Les doléances concernent l'harmonisation des temps de travail entre mairie, agglo et CCAS. Concrètement? Plus de 1000 fonctionnaires territoriaux devraient travailler une semaine de plus par an (10 jours avant les négociations). La suppression de tickets restaurants et de l'indemnisation du stationnement jouent aussi dans la balance. Annoncées en novembre, ces nouvelles sont vécues comme "un nivellement par le bas" par de nombreux agents.

Dans l'incapacité d'entamer le conseil, le maire Michel Chapuis, visiblement affecté par l'intervention, va à la rencontre des protestataires. "Si vous souhaitez faire une déclaration en amont, je vous autorise à le faire. Après, on se respecte les uns et les autres, et on arrête." 
Une prochaine mobilisation déjà au programme
Mais les manifestants ne comptaient pas perturber toute la réunion. Un représentant syndical l'assure. "On va vous laisser faire votre travail. Le conseil municipal, c'est quelque chose de très important pour la démocratie. On ne va pas faire de déclaration. Juste vous rappeller qu'il faut faire les bons choix politiques. Aujourd'hui, vos agents font un travail de qualité, ils méritent d'être reconnus à leur juste valeur."

Avant de quitter les lieux, les syndicalistes concluent par un rappel : les prochaines négociations auront lieu mercredi 13 décembre. Une réunion clef, qui ira de pair avec une nouvelle manifestation. Cette fois, les fonctionnaires sont invités à se rassembler devant la mairie vêtus de noir. Après le choc sonore, le choc visuel. Les agents territoriaux du Puy ne sont pas près de lâcher le morceau.
Clément L'hôte


>> Retrouvez le compte-rendu de la réunion du conseil municipal du Puy vendredi matin sur Zoomdici.fr

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire