Le Puy en Velay : la Babylone du fromage

Par Laetitia Dubois mar 01/02/2022 - 17:00 , Mise à jour le 01/02/2022 à 17:00

L'année 2021 fut celle de l'installation de trois nouvelles fromageries au Puy en Velay. Les amoureux du Cantal, du Bleu d'Auvergne, de la Fourme et autres Saint Nectaire, vont être ravis. Un retour en force du bon, du vrai et du naturel qui ne touche pas que la cité ponote. En France, ces commerces de proximité se développent de plus en plus.

On sent comme une douce odeur de fromage rue des Tanneries au Puy en Velay. La toute dernière fromagerie du Puy en Velay vient d'ouvrir ses portes en cette fin d'année 2021, en apportant son lot de poésie puisque qu'elle se prénomme Maître Corbeau, en référence à la fameuse fable de La Fontaine. Au même moment s'ouvrait Chez Fanette, prénom de sa gérante, boulevard du Breuil,  Six mois auparavant, s'était ouvert l'Authentic fromagerie, rue Porte Aiguière.
La ville du Puy en Velay compte aujourd'hui quatre fromageries et il semblerait qu'une cinquième pourrait ouvrir bientôt, voire une sixième. Un retour en force de ce commerce de proximité qui étonne mais rassure le consommateur.

Jacqueline Coulaud en place depuis 1964 Photo par Laetitia Dubois

" C'est la grand-mère de mon mari Jacques qui nous a légué ce virus, elle avait commencé en 1920 et possédait trois fromageries", Jacqueline Coulaud

La Fromagerie Coulaud : la référente

C'est une figure de la ville et l'une de ses plus anciennes commerçantes. Jacqueline Coulaud, aujourd'hui 77 ans, régnait sur le fromage durant toutes ces dernières années : " C'est la grand-mère de mon mari Jacques qui nous a légué ce virus, elle avait commencé dans les années 1920 et possédait trois fromageries ; en 1964, il y a en avait encore une dizaine au Puy en Velay". Mariée à 19 ans, Jacqueline Coulaud travaille depuis 57 ans place du marché couvert : "J'ai beaucoup pâti du confinement et maintenant ce sont les travaux qui prennent le relais, j'attends toujours une aide de la mairie", confie-t-elle.

Fromagerie Coulaud années 20 Photo par Laetitia Dubois

Son magasin est un écrin de souvenirs : de nombreuses photos où on aperçoit Valery Giscard d'Estaing de passage au Puy en Velay : "Il est entré chez nous, c'était un homme charmant", une collection de cloches à fromages, des portraits d'Elizabeth d'Angleterre se joignent à ceux de sa famille et quelques fromages, qui lui viennent du même fournisseur depuis toutes ces années : " Mon fournisseur est né le même jour, la même année et à la même heure que moi !". Cette femme au caractère bien trempé ne souhaite pas fermer boutique de sitôt et fourmille d'anecdotes en tous genres. Quant aux nouveaux venus : "Je n'ai pas grand chose à dire sur eux, je ne suis pas sûre qu'il y ait de la place pour tout le monde".

 

L'Authentic fromagerie : le premier venu

Sur la rue Porte d'Aiguière, s'est ouvert en premier lieu l'Authentic fromagerie en juin 2021. Ancien restaurateur et originaire du nord de la France, Roland Coudray a eu plusieurs vies avant de tomber amoureux de la cité ponote et de décider de s'y établir : "J'ai déjà eu l'expérience de la tenue d'une fromagerie à Uzès il y a quinze ans, il me semblait que Le Puy en Velay méritait une autre fromagerie mais personne à la Chambre de Commerce ne m'avait parlé des autres projets qui se sont ouverts en fin d'année", explique-t-il.

l'Authentic fromagerie Photo par Laetitia Dubois

Le lieu respire la sympathie et l'envie de s'installer : "On va ouvrir dans quelques mois un petit espace de dégustation, j'aimerai pouvoir faire découvrir les accords que je préconise entre le fromage et la bière, entre autres". Le passé de restaurateur du tenancier donne des idées de saveurs différentes : "mais je reste attaché à l'authentique et au rustique". Chez Roland Coudray, on trouve des produits de petits producteurs locaux mais également des fromages uniques réalisés par ses soins.

 

Maître Corbeau et Chez Fanette : deux fromageries s'ouvrent le même jour

Au cours du mois de décembre 2021, deux nouveaux espaces mais deux concepts très différents l'un de l'autre ouvrent quasiment le même jour. Jonathan Colombet, passionné de fromages depuis plusieurs années et "spécialiste des fromages d'Auvergne" arpente les marchés du Puy en Velay et de Chadrac depuis plus de 10 ans. Il ouvre son espace de vente rue des Tanneries au doux nom de Maître Corbeau : "Je ne souhaite pas vendre uniquement du fromage mais également de la charcuterie et encore d'autres produits dérivés", commente-il il y a quelques semaines.

Fromagerie Maître Corbeau Photo par Laetitia Dubois

"Je pense que nous avons chacun notre identité, il y a de la place pour tout le monde", Fanette Moureau

Chez Fanette est donc la dernière venue dans cet univers du fromage. Fanette Moureau, ancienne infirmière libérale s'est décidée pour une reconversion professionnelle et s'est formée en ce sens. Sa vitrine ressemblerait presque à une pâtisserie. Elle opte pour des produits essentiellement au lait crû, fermiers ou d'alpage, mais également pour des produits laitiers et un peu d'épicerie fine. Quant à ses concurrents, elle reste très positive : "Je pense que nous avons chacun notre identité, il y a de la place pour tout le monde".

Chez Fanette Photo par Laetitia Dubois

 

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

mi

mer 02/02/2022 - 16:40

hm - En Haute-Loire, on a peut-être pas beaucoup d'idées mais au moins on a du fromage! mdr.

he

mer 02/02/2022 - 10:30

il y a bien longtemps il y avait au moins 4 fromageries au puy : rue Saint Gilles, rue St Jacques, avenue Foch et il me semble rue Pannessac ...

lo

mer 02/02/2022 - 08:10

Par curiosité j'ai testé les fromages qui, soit dit en passant n'ont rien d'extraordinaire par rapport à ce que l'on trouve ailleurs mais surtout les prix ! Et là, faut pas toucher le RSA ou même le SMIC pour être client attitré si l'on est comme moi amateure de fromage ! Finalement dans les grandes surfaces il y a quand-même du bon. Mais bon, plus on est de fous plus on rigole....