Le Puy : coup de projecteur sur l'éclairage public

ven 11/12/2015 - 16:45 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

En complément au nouvel éclairage installé sur le faubourg Saint-Jean, les boulevards du Breuil, Fayolle, Saint Louis, Carnot, place Michelet, et de nombreuse rues du centre-ville, la Ville du Puy-en-Velay poursuit la mise en lumière de ses rues et de son patrimoine comme le tribunal.
Ces nouveaux éclairages qui arrivent à point nommé pour les fêtes de fin d'année et accompagnent les illuminations de Noël, marquées tout particulièrement cette année, par la mise en lumière des façades du Musée Crozatier.

Coup de projecteur sur le nouvel éclairage public
Trois entrées de ville sont dotées du nouvel éclairage. Pour Laurent Wauquiez, Maire du Puy-en-Velay, le projet d’éclairage public doit se réaliser sur l’ensemble des quartiers du centre ville : « L’ancien éclairage était bien trop archaïque et énergivore ! Cela faisait plus de 40 ans que l’éclairage public était en place.
Le diagnostic nous a permis d’ouvrir les yeux sur la vétusté des installations, le coût exorbitant des réparations, et de prendre conscience de la nécessité d’un nouveau projet plus adapté, plus économique, et plus écologique
 ».

----Pour donner une idée du coût, l'éclairage public du seul boulevard Fayolle a été voté à 30 000 euros HT et celui des abords du stade Massot à 88 000 euros HT.-----Les installations réalisées...
Depuis la semaine dernière, le nouvel éclairage du boulevard Gambetta, qui s’inscrit dans la continuité du boulevard Saint Louis et de la place Carnot, vient d'être mis en service. L'éclairage du secteur de la gare et du Pôle Intermodal vient également tout juste d'être activé. Le nouvel éclairage installé sur l'avenue Foch, qui comprend la liaison entre le boulevard Fayolle et l'avenue Foch, et le Pont de Baccarat, est mis en service vendredi 11 décembre au soir. Le carrefour de Baccarat sera éclairé en complément par un mât aiguille.

... et celles à venir

L'éclairage public le long de l'avenue Charles Dupuy sera mis en service très prochainement. En complément à la mise en valeur de la façade du musée, l'éclairage de la rue Antoine Martin va être refait dans le même esprit que celui du centre ville, avec les luminaires de type Reflex.
L'idée est d'avancer dans ce chantier rue par rue, comme le confirme Caroline Barre, adjointe chargée des travaux : « Après le centre-ville, ce sont les entrées de ville Gambetta, Foch et le secteur de la gare, qui font peau neuve. Dans quelques mois, d’autres quartiers vont bénéficier de ce nouvel éclairage. Et petit à petit, toute la ville devrait profiter de ces aménagements ».

Les illuminations de Noël et les deux façades du musée Crozatier
Les lampadaires situés du boulevard Fayolle, en passant par Le Breuil jusqu'au boulevard Saint Louis, sont coiffés de guirlandes lumineuses, rouge et blanche scintillantes. De nombreux quartiers sont parés d'habits lumineux en cette période de fête.
En complément à ces illuminations, la nouvelle peau de verre qui habille la façade du musée Crozatier (le coût de cet éclairage couleur glaçon est estimé à 200 000 euros) sur la rue Antoine Martin est mise en lumière chaque soir pendant la durée des fêtes de fin d'année. Les curieux peuvent découvrir le nouvel éclairage des deux façades du musée.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire