Le Colibri est mort à l'âge de 83 ans

Par N.De dim 05/12/2021 - 15:30 , Mise à jour le 05/12/2021 à 15:30

Pierre Rabhi, paysan, philosophe, écrivain, militant, s'est éteint samedi 4 décembre à l'âge de 83 ans des suites d'un hémorragie cérébrale. Ce défenseur de la nature, muse de nombreuses personnes enclines à vouloir faire leur part de colibri pour sauvegarder la planète, s'était rendu en Haute-Loire en 2005, à Monistrol-sur-Loire, à l'occasion de l'anniversaire de la Déclaration des Droits de l'Homme.

"Il y a une espèce d'inconscience, nous sommes dans une modernité aveugle, dans le sens où l'on ne voit plus que le gain financier", a partagé Pierre Rabhi en 2018 dans un entretien avec l'Agence France Presse (AFP).

Né en 1938 dans le Sahara algérien, Pierre Rabhi pose ses valises en 1961 dans une ferme ardéchoise. Il devient le fer de lance de l'agroécologie, bannissant tout pesticides et chimie dans l'agriculture. 

Pierre Rabhi avait choisi le colibri pour mettre en avant sa philosophie, inspirée d'une légende amérindienne. À travers ce conte, il rappelle que toutes les forces, toutes les volontés, tous les gestes en faveur d'un monde meilleur et d'une planète respectée sont d'égale valeur. Qu'elles soient toutes petites ou immenses, toutes les actions pour sauver notre maison à tous sont capitales. L'important est de faire sa part à son niveau.

Ci-dessous, l'histoire du Colibri par Pierre Rabhi :

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire