Le cimetière du Puy se met à l’électrique

Par Nicolas Defay dim 27/02/2022 - 07:00 , Mise à jour le 27/02/2022 à 07:00

Les locataires des 3 175 sépultures du cimetière ponot vont pouvoir dormir tranquille durant leur sommeil éternel. La ville du Puy vient de s’équiper d’un véhicule électrique afin que l’entretien des nombreuses allées se fasse plus efficacement et sans un bruit.

Six hectares. Des centaines de sentiers à travers les tombes. De la flore aussi diverses que variées...le cimetière du Puy-en-Velay, vaste espace de mémoire sur les hauteurs de la cité, est un endroit visité au quotidien. Enfants, parents, frères et sœurs, amis ou collègue, nombreux sont là à se recueillir devant ces noms inscrits dans la pierre, ces histoires d’hommes et de femmes qui ne vivent à présent que dans les souvenirs, les sourires et les larmes.

Pour épargner aux visiteurs les gaz d’échappement et le bruit incessant de moteur, la municipalité du Puy a troqué le vieux C15 diesel contre un engin tout électrique. David Mialon, employé municipal au service du cimetière, parcourt à présent aussi discret qu’un fantôme ses 40 kilomètres quotidien entre les concessions.

David Mialon, maitre des lieux et gardien des souvenirs.
David Mialon, maitre des lieux et gardien des souvenirs. Photo par Nicolas Defay

« Et surtout en respectant le silence des personnes présentes »

Baptisé le Goupil G4, le bolide s’avère, d’après le professionnel, totalement adapté au terrain. « Il mesure seulement 1,20 m de large pour 3,7 de long, précise-t-il. Maintenant, je peux accéder à des zones du cimetière qu’il m’était impossible d’atteindre avec l’ancien camion. Je peux effectuer l’entretien des allées avec beaucoup plus de facilité, d’efficacité et surtout en respectant le silence des personnes présentes ».

Le bijou de près de 50 000 euros, financé en grande partie par des aides de l’État et la reprise du C15, a une autonomie de 80 kilomètres, selon les dires de David Mialon. « Je le charge tous les deux jours, livre-t-il. Le véhicule est équipé d’une benne ce qui est très pratique pour transporter les déchets verts, déchets très importants en terme de quantité ».

« La moindre des choses était de donner à David Mialon les meilleurs outils pour son travail. Il fait un travail énorme dans le cimetière et de manière des plus respectueuses pour les familles ». Michel Chapuis

Michel Chapuis, fier qu'un tel dispositif complète les véhicules électriques de la ville.
Michel Chapuis, fier qu'un tel dispositif complète les véhicules électriques de la ville. Photo par Nicolas Defay

Moins de vibration, moins de fatigue

Rénover les murs, nettoyer les tombes, débarrasser le sol, élaguer les arbres...les tâches ne manquent pas et multiples sont les kilomètres parcourus en une journée de travail. « Le silence de fonctionnement, l’absence de vibrations, la présence de la direction assistée, du chauffage, de la climatisation ou encore de la caméra de recul permettent à l’agent de remplir ses missions confortablement et avec un minimum de fatigue », se félicite le maire du Puy, Michel Chapuis

209 000 euros pour le cimetière

Le maire de la cité mariale rappelle que la municipalité « apporte une attention particulière » à l’entretien de son cimetière. « Au titre de l’année 2021, près de 209 000 euros ont été engagés pour l’aménagement du parvis et sa rénovation intérieure, souligne-t-il. La démolition et la reconstruction de certaines maçonneries, le terrassement et le pavage de trottoirs, la création de marche en pierre et la réfection du mur d’enceinte en sont quelques-unes des opérations réalisées ».

Pour que le silence règne dans le royaume des défunts.
Pour que le silence règne au royaume des défunts. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

la

dim 27/02/2022 - 09:28

quels dommage que vous n'ayez pas pensé à rendre plus accessible ce cimetière, en ayant plusieurs entrée suivant la place du caveau de famille car malheureusement certaine personnes n'y vont plus car vraiment escarpés et l'entrée est très loin de la plupart des tombes puisqu'elle est située sur une extrémité du cimetière