Le cheval, cœur d'une nouvelle ferme à St-Julien-Chapteuil

Par Opaline Martraix sam 15/05/2021 - 07:00 , Mise à jour le 15/05/2021 à 09:23

Une nouvelle ferme équestre ouvre ses portes le samedi 15 mai dans la cité capitolienne. À travers une équitation de Pleine Nature, la propriétaire Cécilia Planeix met l'équidé au cœur des nouvelles activités équestres.

Présente depuis 4 ans à St-Julien-Chapteuil, Cécilia Planeix se prépare activement pour l’ouverture de sa ferme équestre prévue le 15 mai à 8h30. Un programme déjà bien chargé pour cette ancienne monitrice d’équitation.

Photo par Opaline Martraix

Finition des travaux de bâtiments, aménagement des selleries, distribution de foin, changement de prés des équidés… Cécilia Planeix s’active pour accueillir les premiers clients dès le lendemain.

« Tout est déjà plein pour les prochaines semaines ! » Cécilia Planeix, propriétaire de la Ferme de l’Herm à St-Julien.

Passionnée des chevaux, la jeune femme a récupéré et rénové des terrains et bâtiments agricoles pour y implanter sa jeune structure équestre. Bien que certains travaux ne soient pas totalement achevés, les activités de la ferme équestre peuvent débuter en réponse à des clients très demandeurs. Elles sont cependant accessibles uniquement sur rendez-vous, et en petits effectifs, au vu du contexte sanitaire.

Contacts au 06.28.50.37.41 et par mail (ferme-equestre-lherm@outlook.fr).

Leur page Facebook est également très active.

Une carrière et un rond-de-longe attendent ainsi les premiers cavaliers et clients férus de chevaux. De nombreuses disciplines équestres auront leur place dans cette ferme équestre, du dressage à l’obstacle, des randonnées au travail à pied avec l’animal, en passant par l’apprentissage de l’attelage…

Un rond-de-longe en sable tout neuf. Photo par Opaline Martraix
Les futures stabulations pour accueillir les chevaux. Photo par Opaline Martraix

Une diversité prévue en collaboration avec d’autres structures équestres telles que les Attelages de St-Julien ou le centre de vacance AVEA, voisins de la ferme équestre. Cette multiplicité permet à Cécilia Planeix de proposer ses activités équestres à un public très large.

Photo par Opaline Martraix

Elle prévoit notamment des séances spécialisées pour des groupes scolaires, maisons de retraite, des personnes porteuses de handicaps…Tout cela s’ajoutant aux cours d’équitation plus classiques et aux apprentissages de travail au sol avec l’équidé. « Notre ferme s’adresse à un public très large et diversifié, allant des bébés cavaliers aux adultes », confie Cécilia Planeix.
Cette ouverture réinstalle une activité équestre dans la commune, l’ancien club hippique de St-Julien ayant fermé il y a plus d’un an. Une prise de relais qui pousse les habitants à soutenir le projet de Cécilia Planeix.

Un soutien local bienvenu

L’ouverture d’une telle structure a été largement soutenue par les habitants de la commune de St-Julien-Chapteuil, et également par la mairie. « On a vraiment été soutenus par des gens qui suivaient le projet et son évolution. Ils nous demandent souvent des nouvelles et nous ont accueilli avec bienveillance », assure Cécilia Planeix. Nombreux sont les amis et voisins à proposer leur aide pour les différents travaux et rénovations des bâtiments de la nouvelle structure.

Photo par Opaline Martraix

« Sans ce soutien là, le projet n’aurait pu aboutir » Cécilia Planeix.

Si le soutien local est lui chaleureux, l’achat de terrains agricoles est beaucoup plus difficile. Cécilia prévoit en effet d’acquérir des parcelles destinées à la production de foin pour ses chevaux. Un projet sur le long terme qui reste complexe à cause d’une concurrence foncière et agricole voisine accrue.

Le cheval, animal au centre de la ferme de St-Julien

Véritable fil rouge des activités de la nouvelle ferme équestre, l’équitation de pleine nature est au cœur du projet de Cécilia Planeix. Appartenant au domaine du tourisme équestre, cette équitation favorise la découverte de pratiques équestres en extérieur. « Notre troupeau est orienté davantage vers le loisir et non la compétition », précise la propriétaire de la ferme.

Photo par Opaline Martraix
Photo par Opaline Martraix

Le cheval Fjord ?

Race équine qui est issue du Nord de l’Europe, notamment de Norvège.

C'est un compagnon polyvalent et rustique, que l'on retrouve dans diverses disciplines telles que la voltige ou la randonnée.

Ce choix équestre n’éloigne cependant pas les propriétaires d’équidés friands de compétition. La ferme de Cécilia Planeix accueille en effet des chevaux en pension de propriétaires de divers horizons. « On accueille tout type d’équidés en pension, et tout type de cavaliers propriétaires » Cécilia Planeix.

Outre des chevaux de loisirs destinés aux activités de la ferme équestre, le troupeau se compose aussi de chevaux Fjord, dont Cécilia Planeix fait l’élevage. « C’est une race rustique qui s’adapte bien à la région », indique la propriétaire. Poulinières et poulains font ainsi également partie du troupeau hétéroclite de cette nouvelle ferme.

Photo par Opaline Martraix
Photo par Opaline Martraix

Le contact avec le cheval est central dans le travail de l’ancienne monitrice. Soins au chevaux, travail relationnel à pied avec l’équidé, équithérapie et médiation animale, font partie intégrante du programme de la jeune ferme équestre de St-Julien. « Notre ferme équestre c’est une équitation de Pleine Nature, un élevage de Fjord et des pensions », livre Cécilia Planeix. Les poneys, de race shetland, font eux aussi partie des équidés de la ferme. Ils permettent notamment aux plus jeunes de découvrir l'équitation et les balades en forêt.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire