Le centre-ville du Puy poursuit sa mue

lun 06/10/2014 - 18:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

« On est typiquement dans un secteur totalement en ruine », jugeait le maire du Puy-en-Velay, Laurent Wauquiez, lors d'une visite du quartier de « Boucher de Perthes » en avril dernier. Cet ilôt, situé entre le centre et la vieille-ville ponote, juste à côté de la salle Jeanne-d'Arc, avait alors été massivement détruit en vue de sa rénovation. Ce lundi 6 octobre, à quelques semaines/mois de la fin des travaux, les fondations de ce quartier « new look » étaient présentées.

Un square à côté de Jeanne-d'Arc
Après l'aménagement de la place des Tables il y a deux ans et la démolition des bâtiments à l'angle de la rue des Capucins, le chantier de l'ilôt de Boucher de Pertes est la troisième opération du Plan de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD). Ce lundi, en lieu et place d'un immeuble vétuste et d'un ensemble de garage, détruits au mois d'avril, se présente un vaste espace qui accueillera un square au printemps prochain. Un immeuble sera également construit au Nord de l'espace central, permettant la création de deux nouveaux logements. Au total, une grosse année de travaux réalisée par des entreprises de Haute-Loire. « A travers ce projet, on donne un coup de pouce à l'emploi pour nos entreprises locales du bâtiment, qui sont mobilisées sur la durée du chantier », félicite Laurent Wauquiez.

Des lofts rue Grangevielle, à côté du rempart
Du côté de la rue Grangevieille, une restructuration lourde est en cours : l'année prochaine, trois plateaux aménageables en logements seront proposés à la vente. Les appartements seront vendus sous forme de loft, doté d'arrivée d'eau et d'électricité. Un objectif : permettre au plus grand nombre d'aménager les espaces de vie selon ses besoins, c'est à dire soit de cloisonner l'espace ou de le laisser vide de murs. D'ailleurs, ces logements auront le luxe d'être juxtaposé à l'ancien rempart de la ville qui sera, après les travaux, visible depuis la rue et éclairé.

Une vie de quartier perturbée
Pendant les travaux, la vie de quartier des riverains est quelque peu perturbée : le bas de l'avenue de la Cathédrale, dépecé de ses pavés pour réhabiliter les réseaux en mauvais état, est placé en sens unique. Des fermetures de voiries ponctuelles sont également à prévoir, notamment sur le carrefour avenue de la Cathédrale/rue des Anciens Combattants. L'accès aux garages sera assuré dans la mesure du possible et si ce n'est pas le cas, les riverains ont la possibilité d'aller retirer gratuitement en mairie un abonnement temporaire pour stationner en zone verte.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire