Tous

Yssingeaux

L'actualité revisitée par l'humoriste Sophia Aram

sam 31/03/2018 - 12:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Si le fonds de l'air restait frais à l'extérieur ce vendredi 30 mars, Sophia Aram a rapidement fait monter la température au théâtre du Puy.

L'actualité passée au crible

Même si la féministe se revendique de gauche et de mauvaise foi, on peut dire que finalement, le seul parti auquel elle adhère, c'est celui du rire.

Journal à la main, l'humoriste a décrypté l'actualité pour en dresser une réflexion sociale pertinente. Elle rit de tout ce qui fâche avec un culot irrésistible. Les personnages qu'elle incarne sont hilarants et improbables, tel le jihadiste québecois ou la mama maghrébine. Elle n'épargne personne, ni les politiques, ni les bobos et leurs habitudes de consommation, ni les internautes aux commentaires stupides sur Facebook. Elle interagit joyeusement avec le public en revisitant les tenues vestimentaires qui renseignent sur le fait que l'on soit de gauche ou de droite.

« Une nana engagée »

Auréolée d'une nuée lumineuse, Sophia Aram s'empare du micro pour interpréter « Marine a tout pour être malheureuse » pour retracer juste après ses déboires avec des militants extrémistes.
Ses textes sont acides et caustiques. Son ton est parfois corrosif. Mais ceux qui sont venus l'écouter, nombreux, dans ce troisième spectacle, après « Du plomb dans la tête » et « Une crise de foi », l'apprécient déjà en tant que chroniqueuse dans son billet d'humeur sur France Inter.

A l'instar de Catherine, 53 ans, de Brives-Charensac, qui a déclaré à la fin du spectacle : « Je me régale. C'est comme si je l'écoutais le matin. On en reprendrait bien. C'est vraiment une nana engagée. Elle est juste dans la sensibilité. En plus, elle a un message intelligent à faire passer. »


M-A.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire