La préfecture interdit les manifestations dans le centre ville du Puy ce samedi 7 janvier

Par RSi ven 06/01/2023 - 13:15 , Mise à jour le 06/01/2023 à 13:15

Selon l'arrêté préfectoral n°2023-04 la préfecture annonce l'interdiction de manifester dans le centre-ville du Puy ce samedi 7 janvier 2023. 

Un arrêté qui survient après l'appel à manifester lancé par le réseau antifasciste de Haute-Loire ce samedi 7 janvier à la place du Plot du Puy à 16h. Ces derniers souhaitaient dénoncer la rencontre nationaliste organisée par la librairie Arts Enracinés le même jour et surtout la venue de deux représentants du mouvement. Une douzaine d'organisations dont des syndicats comptaient eux aussi participer au rassemblement. 

Un périmètre d'interdiction de manifestation revendicative délimité 

Périmètre au sein duquel toute manifestation revendicative est interdite.
Périmètre au sein duquel toute manifestation revendicative est interdite. Photo par Préfecture de la Haute-Loire

 

Selon l'article 1 de l'arrêté, toute manifestation revendicative est donc interdite sur la voie publique au Puy le samedi 7 janvier entre 14h et 20h dans le périmètre délimité par les voies suivantes selon le plan ci-dessus : 

  •  Boulevard du Breuil (partie supérieure)
  • Boulevard Saint-Louis
  • Avenue de la Cathédrale
  • Rue Raphaël 
  • Rue et place Guy François 
  • Rue Saulnerie vieille 
  • Rue Saulnerie 
  • Rue Chenebouterie
  • Place du Plot
  • Rue Courrerie 
  • Place du Clauzel
  • Rue Meymard (partie basse)
  • Place du Martouret et patte d'oie de la rue Chaussade
  • Rue porte Aiguière 

" Tout contravenant à cette interdiction est passible des sanctions pénales prévues", précise l'institution. 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

po

ven 06/01/2023 - 21:33

Nouveau coup de poignard pour le droit à manifester.

Ainsi, une nouvelle fois, des citoyens de divers horizons ne pourront faire entendre leur mécontentement de voir débarquer de nouveau la crème de l'antisémitisme national ! C'est bien beau d'inaugurer des plaques commémoratives (rue porte Aiguière, par exemple). L'étude de l'Histoire permettrait d'éviter de reproduire les erreurs du passé parait-il. C'est à voir.

ga

ven 06/01/2023 - 20:35

Une décision autoritaire mais indispensable, un ancien maire, populiste et égocentrique ayant fait du Puy-en-Velay le centre du monde de la GiletJaunie. L'extrême droite et l'extrême gauche (à qui l'on payait des pintes sur la place du Breuil il y a peu) ont maintenant quitté le gilet mais conservé leur illettrisme et leur contestation crasse qui chaque week-end anime la ville. Et le promoteur de tout ça, à la région, s'en est allé ... Des politiques qui se prétendent si éloignées sont pourtant si proches. Courage aux pondérés qui au milieu de ce bazar essaie de construire quelque chose.

ga

ven 06/01/2023 - 17:06

Cette décision préfectorale se justifie amplement façe aux débordements et attitudes négatives que représentent égal certains individus d'extrême gauche radicaux et réfractaires à toute forme de sécurité publique, comme nous avons pu le constater dans un passé assez récent avec diverses destructions de mobiliers urbains et commerçes pillés où l'incendie de la préfecture du puy en velay provoqué par une Horde de sauvages barbares d'extrême gauche comme ils en convenaient eux mêmes qui vociférait sur la plaçe du breuil.