Kyo et Sinsemilia annoncés au Festival des Brumes à Sainte-Sigolène

Par Nicolas Defay lun 05/12/2022 - 17:00 , Mise à jour le 05/12/2022 à 17:00

Alors que les Nuits de Saint-Jacques au Puy jettent l'éponge pour l'année 2023, les Brumes entendent bien sortir la tête du brouillard. Les 7 et 8 juillet 2023, sa programmation va profondément secouer les montagnes des alentours.

Peu d'informations pour l'instant mais des noms ont tout de même été dévoilés pour la 10ème édition du plus grand rendez-vous musical de "Golène", le Festival des Brumes. Et chose est certaine, c'est que rock, reggae, ska ou encore métal s'invitent à la fête dans ce petit coin de Haute-Loire.

Les quatre membres du groupe français Kyo, les "oufs" de Celkilt, la grande famille Sinsemilia et ses plus de 30 ans de scène...l'association des Brumes, entité qui fête ses 10 ans d'existence en cette année 2023, n'y est pas allée de main morte question programmation.

Du Hellfest au Festival des Brumes...▼▼▼

Le Koi-Kan-Où, c'est là ♫♫♫

Quoi : 10ème édition du festival des Brumes
Quand : le 7 et 8 juillet 2023
Où : À Sainte-Sigolène
Tous les tarifs, réservations et autres infos pratiques sont à découvrir sur cette portée de notes ♫♪♪♫♫

"Ils peuvent bouger des montagnes"

On continue ? C'est partie. Aux côtés des premiers artistes indiqués, Danakil déterre les racines du reggae pour imposer son "roots" bien à lui.

Il y aura aussi PHB, autrement dit Petits Bonhommes, une bande de pote à la philosophie suivante : "Lorsque les petits bonhommes se regroupent, ils peuvent bouger des montagnes. Que seuls, nous ne sommes rien".

Et enfin, Ladies Ballbreaker, groupe 100% féminin, reprend à leur sauce du bon vieux AC/DC. Les Ladies livre un live teinté de mises en scène et d’humour plutôt gonflé, un show hommage au groupe australo-britannique, mais où les cinq personnalités de ces power girls prennent place pour s’approprier ce monument du hard-rock.

Du AC/DC par les Ladies ▼▼▼

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

pr

lun 05/12/2022 - 19:05

Tiens le festival des brumes est maintenu (tout comme celui d'Aluna par exemple pour ne citer que les "régionaux").. les artistes ont proposé des tarifs préférentiels ou alors les nuits de St Jacques auraient d'autres raisons plus "politiques" (dépenses publiques "sous surveillance") pour justifier son annulation ? bizarre non ? nous aurait-on caché une fois de plus la vérité ? et de plus il est fort à parier que les soi-disantes "augmentations" des cachets des artistes ne diminueront pas de 30 % l'année prochaine...