Juliette Bentahar redonnera vie aux vieux centres de Cayres, Costaros, Landos et Pradelles

Par O.St dim 16/01/2022 - 09:30 , Mise à jour le 16/01/2022 à 09:30

La Communauté de Communes du Pays de Cayres Pradelles propose à une artiste, Juliette Bentahar, retenue sur appel à candidature, une résidence de création artistique sur le territoire afin de donner vie à une œuvre pérenne mettant en résonances les quatre communes inscrites au projet de revitalisation des centres bourgs : Cayres, Costaros, Landos et Pradelles

Ce projet est également soutenu par la Drac Auvergne-Rhônes-Alpes, les services de l’Education Nationale, la Région, le Département de la Haute-Loire, la Caf et la DDCSPP afin de réaliser un projet avec les habitants de notre territoire. Son projet est pensé en lien avec l’histoire passée et future de nos espaces de vie et avec notre identité culturelle.

Valoriser les lieux qui étaient autrefois au cœur de notre vie communautaire

Le projet aura pour mission de valoriser notre patrimoine bâti, lieux qui étaient autrefois au cœur de notre vie communautaire.

Le changement de nos modes de vie a considérablement changé nos manières d’appréhender nos bourgs. Les fours à pain, les lavoirs, les places, ont perdu leur utilité passée. Le but de ce projet n’est pas de leur redonner leurs utilités premières mais de leur en trouver une nouvelle, en se souvenant du rôle de ces lieux d’échange et de partage. Ces lieux qui sont au centre de nos vies doivent retrouver leur rôle de liant, ils doivent nous représenter et nous réunir.

Un patrimoine oral qui se transmet de génération en génération, de voisinage en voisinage

Les histoires communes sont l’ingrédient qui relie les habitants d’un territoire. Qu’elles soient plus ou moins vastes, toutes les régions ont un patrimoine oral qui se transmet de génération en génération, de voisinage en voisinage. Elles diffèrent d’un foyer à l’autre mais c’est peut-être cela qui rend intéressant le partage de ces histoires qui peuvent parfois être à l’origine de débats plus ou moins pimentés.

Traduire l’essence de l’histoire, ses valeurs culturelles locales et sa poésie

L’intérêt est de perpétuer cette tradition orale en la transformant en images photographiques, puisées dans les fonds familiaux des habitants du territoire. L’idée étant, sans tomber dans une exposition de vieilles photos, d’utiliser une sélection de détails photographiques susceptibles de traduire l’essence de l’histoire, ses valeurs culturelles locales et sa poésie.

La participation active des habitants, sources et acteurs du projet

Imaginer ensemble une transition de l’histoire en une scénographie contemporaine qui sera révélée au gré d’une traversée du territoire.

Ce projet a de multiples intérêts. Au-delà de revitaliser les centres bourgs, il permettra la participation active des habitants, sources et acteurs du projet. Il favorisera aussi la discussion entre les générations et reconstruira peut être ainsi le lien dont nous avons manqué ces dernières années et plus encore ces derniers mois.

La technique du tirage de négatifs sera utilisée pour la création et il pourra aussi être participatif.

Juliette Bentahar explique: " J'ai conçu un projet très participatif. La première phase sera constituée par une recherche approfondie dans le patrimoine oral des villages. Nous allons nous centrer sur la thématique des sources (les lavoirs, les moulins,...) en collectant histoires et anecdotes. La deuxième phase s'articulera autour de la photographie. nous travaillerons sur des négatifs privés. Les oeuvres seront exposées à l'extérieur dans les centres des quatre bourgs Pradelles, Landos, Costaros et Cayres sur un parcours itinérant."

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés