Jacqueline Lefort dédicace son dernier roman à la foire expo du Puy

jeu 28/05/2015 - 11:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

Avec l’appui du Conseil Général de la Haute-Loire, les écrivains régionaux proposent leurs ouvrages, à la foire expo du Puy, dans un stand qui leur est réservé. Ainsi, Jacqueline Lefort, auteur altiligérien, dédicace son dernier roman "Clémence et Clara", édité aux Editions Jeanne d'Arc du Puy, il y a un an, le 1er avril 2014. C’est seulement son deuxième roman, après celui titré "L’enfance trahie", imprimé le 1er mars 2013. "J’écris depuis un passé assez récent, depuis deux ans seulement", informe l’auteur du Chambon-sur-Lignon.

Née à Saint-Etienne…
Née à Saint-Etienne, Jacqueline Lefort a embrassé une carrière professionnelle durant vingt-cinq ans au ministère de la Défense à Paris. Après des études universitaires dans la ville préfecture de la Loire (faculté de langue espagnole) elle passe des concours dans la fonction publique. "C’est ainsi que je suis rentrée, un peu par hasard, à la Défense pour y rester 25 ans, 25 années dans la région parisienne", commente-t-elle.

…et pourtant auteur altiligérien
Avec son mari, Jacqueline Lefort s’est installée au Chambon-sur-Lignon à l’heure de la retraite, il y a quatre ans. "J’ai une partie de ma famille qui vit en Haute-Loire, mais je n’ai pas d’attache particulière pour cette région, mon mari non plus, à part une attache purement sentimentale", précise-t-elle. "On est venu en vacances au Chambon-sur-Lignon pendant des années, et mon mari, d’origine parisienne, est tombé amoureux de cette région", clarifie-t-elle encore. Ensemble, ils choisissent dès lors de vivre sur les hauts plateaux du Lignon. Libérée de toute contrainte professionnelle, la néo-femme écrivain "donne désormais libre cours à ses passions, notamment l’écriture".

Son goût pour l'écriture
Jacquelin Lefort nous apprend qu’elle a "toujours eu le goût de l’écriture". Mais, cependant, elle a dû le mettre entre parenthèse pendant pas mal d’années. "Parce que mener de front une carrière professionnelle et élever une famille, surtout en région parisienne, ce n’est pas franchement évident", annote-t-elle. Ainsi, elle a compensé le manque de pouvoir écrire par la lecture. "J’ai lu beaucoup de romans, notamment des sagas, des romans psychologiques et en même temps avec des actions, donc des romans policiers", concède-t-elle. Dans la ligne droite de ce qu’elle aimait lire, elle rédige des romans à la fois sentimentaux et policiers. "Il y a toujours une enquête derrière pour donner du mouvement, de l’action, du rythme à l’histoire", spécifie l’auteur chambonnais.

----Jacqueline Lefort est présente à la foire expo du Puy au stand des auteurs régionaux, situé place du Breuil, chapiteau A :

- le vendredi 29 mai 2015, de 14h45 à 19h30
- le samedi 30 mai 2015, de 10h à 14h45

Elle dédicacera notamment son dernier roman "Clémence et Clara".

-----Synopsis de "Clémence et Clara"
Le deuxième ouvrage de Jacqueline Lefort, "Clémence et Clara", est un roman contemporain qui se passe au Puy-en-Velay. "C’est en fait une double histoire, ce roman aurait pu aussi s’appeler Destins croisés", concède l’auteur.
C’est l’anecdote d’une jeune femme, Clémence, âgée de trente ans, qui perd son petit garçon dans des circonstances dramatiques. Mais très vite, elle va rencontrer une petite fille, Clara, qui va lui redonner le goût à la vie. Car cette petite fille de six ans, qui n’a pas connu sa mère, a un lien très fort avec le drame qu’a vécu Clémence. Et la jeune femme pourrait très bien correspondre justement à cette maman que Clara n’a jamais connue et qu’elle aurait bien aimé avoir. "Tout le roman est construit autour de la relation un peu ambiguë entre cette femme et cette petite fille qui à la fois s’attirent et se repoussent", clarifie l’écrivain. Pour comprendre pourquoi cette petite fille est mêlée au drame de Clémence, une enquête policière va être diligentée.

La famille tient une place importante dans ses romans
Semblable au deuxième, le premier roman de Jacqueline Lefort, intitulé "L’enfance trahie", édité en mars 2013, avait aussi un contexte très familial et psychologique. Il décrit le récit d’une jeune femme qui tente de découvrir pourquoi elle a grandi sans connaître sa mère. L’histoire d’une mère qui essaie de reconstruire son passé.
"Le noyau familial est pour moi quelque chose de très important, il y a beaucoup de choses à dire dessus, c’est une source d’inspiration constante", dévoile l’auteur.

Jacqueline Lefort admet qu’ "il est très difficile quand on arrive en tant qu’auteur d’imposer son premier roman". Si elle avoue avoir "bien vendu le premier, le deuxième "Clémence et Clara" a mis du temps à démarrer". "Mais là, ça semble mieux et bien parti", se réjouit-elle.

G.D.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire