Infographies : le détail des subventions au Puy

jeu 05/04/2018 - 19:09 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

"Nous avons décidé de maintenir à la même hauteur le soutien à nos associations", s'est félicitée la majorité lors du dernier conseil municipal, avec une enveloppe globale de 407 696 euros précisément.
"Dans le contexte que nous connaissons, avec des besoins qui explosent, nous devrions réexaminer le cas de différentes associations, dites caritatives", a nuancé le chef de file de l'opposition Laurent Johanny, "la majorité se vante de maintenir les aides, sauf qu’avec l’évolution annuelle , cela s’apparente à une diminution". Il s'est donc abstenu au moment du vote.

Quand vie associative et vie économique font bon ménage
"Le tissu associatif, c'est le ciment du vivre ensemble, c'est aussi un formidable vecteur d'éducation", a argumenté la majorité, "et c'est aussi très important pour la vie économique". On retrouve ainsi en premier lieu l'association du Roi de l'Oiseau, qui bénéficie de 158 190 euros pour l'organisation des Fêtes Renaissance qui se dérouleront du 12 au 16 septembre 2018. 
Rappelons que de surcroît, la Ville du Puy met gratuitement à disposition de l'association des locaux municipaux situés dans l'ancienne Ecole Jules Ferry et apporte le concours de ses services pour la mise en oeuvre opérationnelle de la manifestation.
Selon une étude du Ceser, assemblée consultative régionale constituée de représentants d'entreprises, syndicats et associations, les fêtes du Roi de l'Oiseau amèneraient 5 millions d'€ de retombées économiques au total, pour quatre jours de festival. Et l'étude de citer : "les nuitées remplies jusqu'à 50km autour, des restaurateurs qui font leurs meilleures recettes, des petites associations qui gagnent jusqu'à 7000€".

Trois autres subventions supérieures à 10 000 euros
La deuxième plus forte subvention n'atteint "que" 12 000 euros et elle concerne le dispositif "profession sport", qui vise à développer les emplois liés au sport au sein des associations du Puy. Cette disposition se traduit par le versement aux associations concernées de la somme de 1,70 € de l'heure plafonnée à 85 heures mensuelles par éducateur et dans la limite de deux éducateurs par association.
Le festival Interfolk et les 15 kms du Puy perçoivent chacun 11 000 €, puis le reste des autres associations bénéficient de subventions passant sous la barre symbolique des 10 000 euros. 

Valeur moyenne et valeur médiane
Puisqu'il y a 127 associations bénéficiant de subventions, la dotation moyenne par association est de 3210 euros, même si d'importants écarts existent évidemment avec une association trustant 38,80 % du montant global et que la valeur médiane est de 700 euros. 76 des 127 associations (soit 60 %) perçoivent moins de 1 000 euros.

La question de la critérisation
Le conseiller municipal d'opposition a soulevé une question lors de l'assemblée : celle de la critérisation. "En commission, je suis intervenu pour signaler que deux associations présentent des bilans annuels négatifs", a-t-il déclaré, "je crois que nous devrions tenir compte de l’état des finances pour chaque association avant de distribuer ces sommes (2200€ sans distinction), ainsi d’ailleurs, que du nombre d’adhérents concernés".
Initiée par l'ancienne mandature de gauche dans le domaine sportif, "la critérisation nous permet d’avoir des grilles de lecture claires, sans arbitraire", a-t-il poursuivi, "cette démarche a montré ses vertus et je crois qu’il est temps de l’élargir aujourd’hui". Le Maire du Puy a décliné cette proposition, jugeant que "les montants ne sont pas assez importants pour être critérisés".

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire