Hugo Clément "sur le front" du saumon sauvage de l’Allier

Par A.Wa ven 04/06/2021 - 07:00 , Mise à jour le 04/06/2021 à 07:00

Le célèbre reporter télé de « Sur le front » a descendu les Gorges de l’Allier en canoë cette semaine. Dans le viseur aiguisé de sa caméra, la survie du saumon sauvage.

Ses photos des coulisses du tournage ne sont pas passées inaperçues sur les réseaux sociaux. Il faut dire qu’Hugo Clément compte plus de 650 000 abonnés sur Twitter, 808 000 sur Facebook et plus d'un million sur Instagram). Ce lundi 31 mai, le journaliste écologiste a posté des photos de lui en canoë dans les Gorges de l’Allier, en précisant que « cet endroit est magique, dingue […] Je ne peux que vous conseiller cette merveille… #SurLeFront ». Pour connaître la raison de son déplacement en Haute-Loire, nous avons donc remonté le fil du voyage en terres altiligériennes de l’ancien reporter de « Quotidien » avec Yann Barthes (alors sur Canal +) et depuis investigateur environnemental sur France 2 puis France 5.

C’est Tonic Aventure, l’agence de sports d’eaux vives du Langeadois, qui nous a renseignés. « L’équipe est venue pour le lâcher d’alevins de saumons lundi », raconte David Barret, le responsable de la base de Monistrol d’Allier. Car pendant plusieurs jours, le conservatoire national du saumon sauvage de Chanteuges a introduit quelque 300 000 bébés saumons dans l’Allier, dont 130 000 en amont du barrage de Poutès à l’aide de canoës. Une opération menée depuis 2019 pour sauvegarder une espèce unique en son genre.

« Le saumon de l’Allier a des capacités bien particulières, c’est une souche plus endurante à très longue migration, explique Céline Bérard, directrice adjointe de la salmoniculture de Chanteuges, il vient jusqu’ici depuis l’Atlantique, à 900 km de l’estuaire. » Mais c’est un saumon au très faible taux de reproduction. « Le renouvellement de l’espèce est de moins d’un saumon pour un parent saumon, illustre Céline Bérard, on doit donc en ajouter. » L’obstacle du barrage de Poutès pendant des décennies n’est pas étranger à ce déclin. Aujourd’hui le barrage est grand ouvert et sera reconstruit à 7 mètres de hauteur contre 18 précédemment (le chantier, issu d’un compromis historique avec les écologistes, a commencé en 2016 ; la mise en service est prévue en 2022). Le conservatoire capture donc des saumons pour démultiplier leur reproduction en bassin, en veillant bien à croiser les individus afin de réduire le risque de consanguinité.

Les 11 membres de l’équipe de tournage d’Hugo Clément ont donc suivi cette mise à l’eau des bébés saumons lundi. « Il y avait trois guides pour les amener en canoë sur environ 20 km entre Chapeauroux et Pont d’Alleyras, relate David Barret, c’est une portion sauvage, inaccessible par la route ou même à pied ». La descente, assez technique, a duré quatre heures. Hugo Clément et son équipe n’ont pas manqué de s’extasier devant tant de splendeur. « Ils étaient ravis de la sortie parce que ce sont des paysages assez inédits, l’ambiance était vraiment sympa tout en restant concentrée sur les objectifs de tournage », se souvient David Barret.

Le contrepied du saumon d’élevage

Si la future émission « Sur le front » d’Hugo Clément nous embarquera donc dans les Gorges de l’Allier, son thème est plus global. C’est Céline Bérard qui nous éclaire après le tournage à la salmoniculture et au barrage de Poutès mardi : « Le sujet porte sur le saumon à l’échelle mondiale en prenant le contrepied du saumon d’élevage pour montrer qu’il existe encore du saumon sauvage et que l’on fait tout pour le préserver ». En effet, l’équipe de production a confié à David Barret, entre deux coups de rame, qu’elle avait également tourné au pays basque. Pour découvrir l’étendue narrative de cette émission sur France 5 et ses images époustouflantes des Gorges de l’Allier, il faudra attendre le mois de décembre, juste avant les banquets des fêtes de fin d’année et leur traditionnel saumon fumé.

Les prochaines émissions « Sur le front » sur France 5 :
Dimanche 20 juin dès 20h50
- 20h50 : les plus beaux sanctuaires du monde
- 21h40 : ils sauvent les requins
Retrouvez aussi « Sur le front » sur les réseaux sociaux une fois par semaine sur @francetvslash et @francetv

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire