Hérisson , l'ami de nos jardins

dim 06/12/2020 - 08:06 , Mise à jour le 06/12/2020 à 08:06

Nous avons rencontré Marine Schmitt, passeuse de nature et porte-parole de la LPO Auvergne, qui nous a accueillis afin de nous présenter un magnifique jardin en pleine nature à Lapte et, en particulier, l’habitat du hérisson.

Tout le monde connait le hérisson d’Europe, petit mammifère que l’on voit fréquemment déambuler dans les campagnes et dans les villes, revêtu de ses piquants. Il vit rarement au-dessus de 1000 m d’altitude.

Protégé par la loi, le Hérisson d’Europe est pourtant en danger.
Sympathique et discret, le hérisson est victime d’évènements qui accentuent gravement sa disparition : collisions routières, intoxication et empoisonnement par les granulés anti-limaces, noyade, utilisation des tondeuses à gazon, blessures causées par les chiens, etc.

Laissons-lui le soin de se présenter :
Le hérisson présente une morphologie unique : il est le seul mammifère de France à posséder des piquants (en moyenne 5000, composés de kératine). Petit plantigrade mesurant 20 à 30 cm de long, un corps massif, une queue courte, de petites oreilles discrètes, avec une tête allongée ou plus trapue en fonction de la période de l’année. Son poids varie au cours des saisons (de 500g à la sortie d’hibernation à plus de 1kg à la fin de la saison estivale) et ses pattes sont munies de cinq doigts, ayant chacun une longue griffe. En cas de danger imminent, et s’il ne peut pas fuir, le hérisson se met en boule, dressant ses piquants vers l’extérieur. C’est un animal nocturne. Son biotope privilégié est composé d’un mélange de prairies (en abondance), petits bois, haies, voire jardins. Les haies et bosquets lui fourniront des lieux où gîter et s’abriter.

Contrairement à de nombreuses espèces, le hérisson peut tout à fait partager son territoire avec d’autres individus, quel que soit leur sexe. Son domaine vital fait en moyenne 18 hectares. 
Habitats et territoire :
Notre visite se déroule sur le terrain entourant le gîte de La Roche aux Fées à Lapte, géré par Cathy Masset et Jean-Marc Vidal. C'est dans ce coin de paradis que la porte-parole de la LPO Auvergne (Ligue pour la protection des oiseaux) Marine Schmitt, passeuse de nature selon ses propres mots, guide le visiteur. Elle ne tarit pas de détails foisonnants pour bien comprendre notre environnement et défend la nécessité de protéger la nature ainsi que ses hôtes naturels et nombreux qui n'aspirent qu'à y vivre en paix.

Ne pas les déranger

La période d'hibernation des hérissons va d'octobre/novembre à avril/mai. En ce moment, ils sont donc bien cachés dans leur abri hivernal et il convient de ne pas chercher à les observer pour ne pas les déranger.

Bien caché dans les broussailles qui sécurisent le hérisson
En sécurité et disposant de suffisamment d'espace dans ce refuge LPO, le hérisson va pouvoir se construire un nid composé de feuilles qu’il transporte dans sa gueule. Elles serviront à l’isoler durant l’hiver. Ce nid se situe dans un endroit calme, le plus souvent une haie, un boisement ou sous un roncier. On peut aussi lui faciliter la tâche en fabricant un abri pour lui. Il vous en sera reconnaissant, voici quelques conseils et des idées de plans

Un habitat de hérisson Photo par G Roche
Un habitat de hérisson Photo par Annabel Walker

 

Bâtir un logement pour hérisson
Le hérisson d’Europe n’est pas très exigeant. Une simple caisse retournée avec une entrée de 15 cm de large suffit à l’accueillir (l’entrée doit mesurer environ 15 cm de côté, pour empêcher les chiens et les renards de pénétrer dans le nid). Ce gîte devra être installé dans un endroit calme, à l’abri des vents dominants, de l’ensoleillement direct et de la pluie (sous une haie, contre un mur), l’entrée orientée si possible au sud-est. Ne mettez rien à l’intérieur du gîte. Laissez le hérisson apporter lui-même les matériaux pour la construction de son nid.

Idée plan pour un gîte à hérisson
Idée de plan pour un gîte à hérisson Photo par LPO

Après lui avoir confectionné un habitat qu’il appréciera, il ne reste plus qu’à laisser vivre tranquillement ce sympathique mammifère. Sa discrète présence vous le rendra bien.

G.R.

> Pour aller plus loin

 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés