Tous

Chaspinhac

Haute-Loire : Saint-Quentin, le village qui ne voulait pas mourir

lun 08/09/2014 - 23:25 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Avec une vue imprenable sur les gorges de la Loire, ce site vaut largement les quelques centaines de mètres de marche à parcourir. Une signalisation devrait être mise en place pour permettre un accès facilité puisqu'à ce jour seuls quelques petits panneaux de bois indiquent le hameau. Ce dernier a tout de même été habité jusqu'en 1950. Aujourd'hui, les maisons les plus anciennes ont disparu tout comme la chapelle.

Un projet qui rassemble
Le maire de Chaspinhac, Bernard Robert, nous a expliqué : « La Mairie voulait restaurer le site mais nous ne pouvions pas assumer cela seuls. Donc une association a été créée et nous travaillons ensemble » . Franck Jarniat en est le Président, plus de 80 personnes l'ont rejoint pour sauver Saint-Quentin, parmi les membres : des habitants des alentours mais aussi de plus loin. Un bénévole nous a expliqué : « N’importe qui peut participer, il suffit de nous contacter » .

De la bonne humeur venue d’ailleurs
Un groupe de jeunes bénévoles est venu du 10 au 30 août des quatre coins du monde pour apporter leur pierre à l’édifice grâce à l’association Jeunesse et Reconstruction. Ils sont neuf comme nous l’a expliqué le Maire : « Il y a deux garçons et sept filles. Au début, j’avais peur que les rénovations n’avancent pas beaucoup puisque ce sont des travaux durs pour des jeunes filles. Je suis agréablement surpris ». Qu’ils soient Italiens, Japonais, ou encore Tchèques, les bénévoles sont conquis : « La plus grande satisfaction, c’est celle du travail accompli » . Plus qu’une expérience professionnelle, ces semaines ont permis aux jeunes de faire un véritable échange culturel entre eux mais aussi avec les locaux.

Conservation et préservation
Il existe deux types de rénovation sur le site historique : la cristallisation des ruines existantes et la réhabilitation des bâtiments. Une maison, rénovée l’an passé, est équipée d’une scènette et de plusieurs fenêtres donnant sur les gorges de la Loire. Elle sert d’observatoire à la LPO. Par souci du travail bien fait, une charpente à l’ancienne a été réalisée. Tous les gros travaux sont réalisés par des entreprises à l’aide des fonds récoltés notamment lors d’événements.

Envie de promouvoir le site
En juillet dernier la Mairie et l’association ont organisé une Fête de la Pierre pour faire connaître leur projet. À cette occasion plus de 500 personnes ont pu découvrir plusieurs corps de métiers : paveur, sculpteur ou encore murailler. Le site a accueilli un concert plein air. Les membres de l’association nous ont confié : « Il y a une super acoustique ». L’été prochain, un nouvel événement devrait voir le jour.

En attendant les prochaines festivités vous pouvez déjà découvrir le site. Les plus curieux partiront à la recherche de la « source miraculeuse » qui se cachent à quelques pas des ruines.

Plus de renseignement : http://www.saintquentinchaspinhac.fr/

E.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire