Tous

Polignac

Haute-Loire : les forces de l'ordre focalisées sur les routes jusqu'à la rentrée

ven 22/08/2014 - 14:09 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Face à la recrudescence de victimes d’accidents de la route que traverse le département, police et gendarmerie joignent leurs efforts. Ce jeudi 21 août, les forces de l’ordre étaient rassemblées au rond point du Collet, sur la commune de Polignac, à l’occasion d’un contrôle routier. Les différents officiels ont parlé d’une même voix : jusqu’à la rentrée, policiers et gendarmes accentueront leur présence sur le terrain.

La sécurité routière au centre des priorités
« L’été a été meurtrier sur les routes de Haute-Loire. » Frédéric Lasserre, directeur de cabinet du préfet, a rappelé cette triste réalité : depuis le début de l’année, onze personnes ont péri suite à des accidents de circulation. Un chiffre effrayant qui, malgré tout, reste inférieur à celui de l’année précédente : 14 victimes étaient à déplorer le 31 août 2013. Néanmoins et pour faire écho au Ministère de l’Intérieur qui a mis la sécurité routière au centre de ses priorités, Frédéric Lasserre a annoncé un renforcement des forces de l’ordre en présence sur les routes du département. Les effectifs déployés seront plus importants pour faire face au chassé-croisé des touristes sur les deux derniers week-end d’août, « de jour comme de nuit ».

« La vitesse et l’alcoolémie augmente durant la nuit »
Policiers et gendarmes ont un objectif commun : assurer protection et répression à toute heure, notamment sur les fins de semaine propices aux accidents de la route. Bien que la totalité des derniers accidents mortels sur le département soit survenue à l’extérieur des agglomérations de Haute-Loire, Jeannine Buisson, directrice départementale de la sécurité publique au commissariat du Puy-en-Velay, a confirmé que d’importants efforts seraient également faits en zone police. En environnement urbain, « la vitesse et l’alcoolémie augmente durant la nuit », a-t-elle précisé, et les contrôles seront donc intensifiés à ce moment là. Le lieutenant-colonel Jérôme Patoux, en charge du groupement de gendarmeries de Haute-Loire, a détaillé l’opération de ce jeudi, opération qui devrait être répétée sur les week-ends à venir :

{{audio1}}

Les appels de phare sont à proscrire
Frédéric Lasserre a également tenu à rappeler que les appels de phare étaient néfastes au travail des forces de l’ordre et a appelé « au respect des fonctionnaires ». Le directeur du cabinet du préfet de Haute-Loire explique que les appels de phare peuvent certes permettre à un automobiliste « de ne pas être prise en excès de vitesse », mais que son imprudence peut provoquer un accident grave juste derrière, une fois le contrôle évité. « Il en va de la citoyenneté de chacun. »

Onze victimes de la route en 2014, en Haute-Loire :

  • Le premier drame de la route a eu lieu à Yssingeaux, le 9 janvier : c'est une jeune femme de 25 ans qui avait perdu la vie au lieu-dit "Livinhac", commune d'Yssingeaux, après avoir percuté un poids lourd (lire).
  • La deuxième victime de la route est datée du dimanche 2 mars : un jeune homme de 24 ans, résidant au Puy-en-Velay, était décédé après avoir percuté un arbre. Le drame s'était produit sur la commune de Polignac, plus précisément au lieu-dit "Rochelimagne" (lire).
  • Puis le samedi 5 avril, en fin de soirée, un jeune homme de 19 ans était victime d'un accident de circulation sur la RD 185 entre Tence et le Chambon-sur-Lignon. Il quittait la chaussée humide pour s'encastrer contre un arbre. A l'arrivée des secours la victime était en arrêt cardio-respiratoire et incarcéré. Il a fallu près d'une heure et demie pour sortir le conducteur de son véhicule, en vain (lire).
  • Le 12 juin, ce sont deux retraités, un homme de 91 ans et une femme de 88 ans, qui se sont encastrés sous un camion au carrefour entre les routes départementales 15 et 154, commune du Mazet-Saint-Voy (lire).
  • Le samedi 12 juillet, aux alentours de 6h30, un accident entre deux véhicules sur la RN88 à hauteur d'Yssingeaux a coûté la vie à un jeune homme de 19 ans, originaire de Loudes, et à un homme de 30 ans, domicilié dans le Cantal (lire). Les deux véhicules se sont percutés face à face à hauteur de la zone artisanale d'Yssingeaux, sur une portion à double sens. L'alcool et la vitesse seraient en cause (lire).
  • Lundi 21 juillet 2014, peu avant 7 heures, un touriste parisien de 41 ans a trouvé la mort sur le CD103 au Chambon-sur-Lignon, au lieu-dit "Le Monastier", après que sa voiture soit venue s'encastrer contre un pylône en béton (lire).
  • Dans la nuit du mardi 22 à mercredi 23 juillet 2014, une jeune femme a trouvé la mort dans un accident à Saint-Vincent, vers 3h55 du matin, au lieu-dit La Ribeyre, sur la départementale 103. Un seul véhicule était en cause ; la victime s’est retrouvée incarcérée dans la carcasse de sa voiture, encastrée contre un arbre (lire).
  • Un homme de 56 ans est décédé le jeudi 14 août des suites d’un accident de tracteur, accident dont il avait été victime dans la nuit du 19 au 20 juillet, sur la commune de Léotoing. Le quinquagénaire avait des problèmes de santé qui ne lui ont pas permis de se remettre de l’accident (lire). 
  • Le samedi 16 août, sur la RN88 à hauteur du Puy-en-Velay, sur la portion qui monte en direction des Baraques, au lieu-dit « Gorges du Lion », une femme de 51 ans a perdu la vie dans un choc avec une seconde voiture. Son véhicule aurait quitté sa voie de circulation avant de percuter un Nissan « Navara » qui arrivait en face (lire). 


A.L.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire