Haute-Loire : la qualité des cours d'eau est « très satisfaisante »

mer 06/07/2016 - 18:08 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Depuis 1993, le Conseil Général de la Haute-Loire, par l'intermédiaire de son Service d'Assistance Technique à l'Eau et à l'Assainissement (SATEA) assure la gestion d 'un réseau départemental de suivi de la qualité des cours d'eau du département. En 2015, 378 prélèvements ont été réalisés entre les mois de mai et septembre sur les cours majeurs que sont la Loire, l'Allier et le Lignon du Velay.

Les objectifs de cette étude
Le suivi de la qualité des cours d'eau depuis 1993 répond à plusieurs objectifs :

  • Déceler et localiser d'éventuelles altérations de la qualité des eaux et en analyser les causes.  
  • Contribuer à l'acquisition de connaissances nécessaires à la mise en œuvre d'actions de protection et de restauration de la qualité des cours d'eau. - 
  • Évaluer l'efficacité des politiques d'investissement en matière d'assainissement qui sont menées par les différentes collectivités (communes, syndicats, département). 

97 % d'eaux de bonne ou très bonne qualité
Pour Jean-Luc Ramin, Directeur du SATEA « les résultats que l'on a produits en 2015 font apparaître une situation que l'on peut qualifier de très satisfaisante ». En effet, cette étude a donné lieu à la détermination de 1571 classes de qualité. 1518 d'entre elles, soit 97 %, sont indicatrices, ou de très bonnes qualités (70%) ou de bonnes qualités (27%). Jean-Luc Ramin ajoute qu' « Il est très intéressant de constater une évolution constante et positive de la qualité des cours d'eau depuis le milieu des années 90 ». Pour ce dernier, c'est aussi la preuve que les politiques d'investissement en matière d'assainissement ont « porté leurs fruits ».

Un site Internet pour voir la qualité des cours d'eau
Un des principaux objectifs du SATEA est d'informer l'ensemble des usagers, soit un large public allant du simple citoyen au professionnel averti. Pour cela, le Conseil Général a conçu une plaquette papier disponible dans toutes les mairies du départements dans laquelle il est possible de voir les résultats détaillés de l'étude. Il existe également sur la toile, un site Internet, www.ode43.fr au sein duquel est indiquée la qualité, très détaillé, des cours d'eau de la Haute-Loire.

Il convient d'ajouter que cette étude ne concerne en aucun cas la baignade. Les aventureux qui se baigneront dans les cours d'eau non adaptés seront à leurs risques et périls.

Cependant, Jean-Luc Ramin est conscient du caractère ludique de ces cours d'eau, que ce dernier qualifie de « patrimoine naturel ». « Il y a des pêcheurs, des baigneurs, des promeneurs… Il convient donc de les conserver en très bon état ».

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire