Handball : trois victoires en trois matchs pour Saint-Germain-Blavozy

lun 06/10/2014 - 11:10 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

Les spectateurs étaient venus en nombre ce samedi soir au gymnase de la Plaine, pour les deux rencontres féminines de -18CF et de N3. Des regrets pour les plus jeunes, de la joie pour les autres, à l'issue de deux matchs accrochés par manque de précision et de rigueur.

Mener n'est pas gagner...
C'est le constat amer que peuvent faire les joueuses de -18 Chamionnat de France après leur défaite d'un but face à l'ASUL Vaulx en velin (18-19). Après un début de match pris avec sérieux et agressivité, les protégées de Thierry Planchet mènent rapidement de trois buts. Un écart qu'elles conserveront une majeure partie de la rencontre grâce à un bon comportement sur le terrain, notamment en défense, et de belles parades de Justine Parrat dans les buts. Mais encore trop d'échecs au tir et de déconcentration en fin de rencontre permettent à leurs adversaires du jour de s'imposer d'un tout petit but, après avoir été menées tout le match. "C'est dommage, on pouvait largement gagner, mais on panique un peu, et il y a encore trop de maladresses qui nous pénalisent au final", confie Thierry Planchet. Prochain match dimanche à Vénissieux.

La Nationale 3 s'impose sur le gong
Les joueuses de nationale 3 recevaient les promues d'Avignon, équipe a priori plus faible mais qui a donné du fil à retordre aux partenaires de Vitaline Gerenton tout au long de la rencontre. Le match avait pourtant bien démarré, avec un rapide avantage de trois ou quatre buts et un engagement sérieux des Altiligériennes. Mais l'expérience des adversaires et la mise en place d'une défense serrée en cours de rencontre met le collectif local en difficultés. S'ajoutant à celà de nombreuses pertes de balles et des échecs au tir, les Avignonnaises reviennent à égalité et mènent même d'un but à la pause. Les protégées de Laurent seeger n'arriveront jamais à prendre le large, enchainant de bonnes combinaisons et des échecs sur des tirs faciles et surtout des jets de 7 m (2/4), pour une fin de match serrée et accrochée. "On aurait pu tuer le match rapidement, sans ces problèmes de transmissions simples et avec un meilleur respect des consignes", précise Laurent Seeger, l'entraîneur, après la rencontre.

La victoire est obtenue encore une fois dans les dernières secondes du match. Une victoire sur le fil qui fait du bien et qui permet au collectif d'être second de sa poule après trois journées.
Le prochain match est à Hyères, l'un des favoris de la poule, dans deux semaines.

G.V.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire