Fête de la pomme à Chambeyrac : édition record

Par Nicolas Defay lun 17/10/2022 - 06:00 , Mise à jour le 17/10/2022 à 06:00

Le 24ème opus de la fête la plus pommée de Haute-Loire a attiré entre 5 et 7 000 personnes selon l'organisation de la manifestation. Retour en mots et en images de cet événement…qui ne manque pas de pêche.

"Cette année est une année record, affirme Bernard Archer, Président de l'association du Plateau de Chambeyrac, dans la commune de Polignac. Impossible de donner un chiffre précis de l'affluence durant les deux jours mais je peux facilement avancer la fourchette de 5 à 7 000 personnes !"

L'homme n'a plus de voix mais le sourire est constant. Autour de lui, la musique de la Banda Vorey couvre les discussions des familles, des amis, des jeunes et des vieux venus acheter des pommes ou simplement humer l'odeur qui embaume depuis deux jours le village de Chambeyrac.

Une affluence record selon le président l'asso du Plateau de Chambeyrac.
Une affluence record selon le Président l'asso du Plateau de Chambeyrac. Photo par Nicolas Defay

"Je viens à chaque fois ici car les pommes sont belles et se conservent facilement"

Partout les pommes rouges, jaunes ou vertes, lisses, tachetées ou marbrées distillent leurs fragrances reconnaissables les yeux fermés. "J'ai acheté trois cagettes, confie Dana, une dame au cheveux blancs descendue exprès du département voisin puydômois. Je viens à chaque fois ici car les pommes sont belles et se conservent facilement une fois à la maison. Et puis l'ambiance est chouette. Vous avez goûté le jus du pressoir ?"

"Les gars ont pressé huit tonnes de pommes !"

Le pressoir de 1940 se tient à l'entrée de la manifestation. Une sorte de dinosaure en métal dont le vérin central écrase sans relâche les fruits confiés entre ses mâchoires."Les gars (les responsables du pressoir, Ndlr) ont pressé huit tonnes de pommes !, s'étonne Bernard Archer lui-même de ce chiffre. C'est énorme !"

Quant à son goût, il fait surtout poser une question. Comment font les jus de pommes soi-disant "100% pur jus bio" proposés dans les grandes surfaces pour avoir une saveur si plate par rapport à ce nectar made in Chambeyrac ?

3.5 tonnes de pommes ont été ramassées exclusivement dans la commune de Polignac notamment chez les particuliers. Les autres spécimens présents proviennent de ValFleury dans la Loire

Il y a près d'un siècle, les mêmes gestes étaient effectués pour extraire le jus.
Il y a près d'un siècle, les mêmes gestes étaient effectués pour extraire le jus. Photo par Nicolas Defay

"Nous avons dû, à grand contrecœur, refuser près d'une centaine de personnes"

D'après le Président de l'association organisatrice, 1 500 beignets au pomme ont été vendus. "Ce qui est un record, assure Bernard Archer. Pour cela, nous avons dû confectionner 40 kg de pâte."

Concernant le repas de midi proposé sous le chapiteau, il a été victime de son succès. "350 couverts servis !, livre-t-il encore. Nous avons dû, à grand contrecœur, refuser près d'une centaine de personnes. Pour l'année prochaine, édition où l'on fêtera le quart de siècle de l'événement, nous allons essayer d'accueillir plus de monde pour les repas".

"Je me battrai bec et ongles pour que Chambeyrac reste l'unique berceau de la Fête de la pomme !"

70 bénévoles ont travaillé d'arrache-pied en amont et durant la fête pour que tout se passe sans un pépin. "Il serait impossible de maintenir un tel rendez-vous sans les bénévoles, explique Bernard Archer. Et je veux les remercier le plus respectueusement possible".

Il ajoute également : "Depuis 1989, je suis le Président de l'association du Plateau de Chambeyrac. J'espère que bientôt quelqu'un prendra ma place. En tous cas, quels que soient les changements à venir au sein du Conseil d'Administration, je me battrai bec et ongles pour que Chambeyrac reste l'unique berceau de la Fête de la pomme !"

Des pommes, de la musique, des gens, des sourires...petits moments de bonheur.
Des pommes, de la musique, des gens, des sourires...petits moments de bonheur. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire