Emotion et..."amertume" pour les derniers vœux de la Com' Com' de la Chaise-Dieu

lun 25/01/2016 - 12:15 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

Vendredi 22 janvier, à l’auditorium Cziffra de la Chaise-Dieu, Philippe Meyzonet, président de la communauté de communes, et André Brivadis, maire de la Chaise-Dieu, ont présenté leurs vœux à l’ensemble des élus et des forces vives du plateau Casadéen.
Au-delà du traditionnel bilan des actions passées et à venir, un moment d’émotion pour cette dernière cérémonie, la communauté de communes étant destinée à rejoindre le projet de grande agglomération autour du Puy-en-Velay.
Après avoir rendu un hommage aux victimes des attentats de 2015 et rappelé "la nécessité de présenter un front uni face aux dangers qui menacent notre République", Philippe Meyzonet a retracé l’ensemble des actions menées en 2015 et les projets pour 2016.

« Emotion »  et « amertume aussi » pour ces derniers voeux
« Pour conclure je veux dire toute mon émotion, mon amertume aussi, car ce soir c’est pour moi et pour nous tous élus de cette communauté de communes, notre dernière cérémonie de vœux en tant que communauté de communes du plateau de la Chaise-Dieu » déclare tristement Philippe Meyzonet, le Président de la collectivité. Car la construction d’un projet de territoire à l’échelle de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes entraîne le remodelage de l’ancienne organisation. Conséquence inéluctable de la loi NOTRe. 
---------L’article 33 de cette loi relève le seuil minimal de constitution d’une intercommunalité de 5 000 à 20 000 habitants (sauf exceptions géographiques particulières). Après de longs débats parlementaires, un seuil à 15 000 habitants a finalement été adopté. Un principe assorti d’un ensemble de modulations permettant de l’adapter à la diversité et à la réalité des territoires (sans toutefois pouvoir envisager une intercommunalité inférieure à 5 000 habitants).

Une collectivité qui va passer de 2 000 à 85 000 habitants
Ainsi, la communauté de communes du plateau de la Chaise-Dieu (qui compte un peu plus de 2 000 habitants) sera intégrée au sein de la grande agglomération du Puy-en-Velay, qui devrait recenser environ 85 000 habitants. Selon le dernier schéma présenté en préfecture, l'agglo du Puy devrait absorber les intercommunalités de Saint-Paulien (les Portes d'Auvergne), de l'Emblavez, de la Chaise-Dieu, et de Craponne.  
"L’enjeu est de structurer ce territoire autour d’une agglomération du Puy captant l’essentiel de son bassin de vie afin de mutualiser les coûts de centralités supportés par le cœur d’agglomération et d’aménager le territoire en tenant compte de la localisation des populations qui vivent dans son orbite jusqu’à des zones très éloignées du centre", est-il précisé dans le schéma départemental de coopération intercommunal.
Il y a donc une crainte de devenir "transparent" dans ce grand ensemble, au même titre que l'Auvergne représente à peine 20 % de la grande région. Une crainte d'être oublié d'un côté, mais l'opportunité de bénéficier de services et financement importants de l'autre... C'est ensuite la réalité politique qui déterminera si la balance est plutôt bénéficiaire ou déficitaire. 

Dans le domaine de la santé et du social
2015 a vu l’inauguration de la maison de la santé (lire notre article) et le développement de l’offre d’activités éducatives. Cette année devrait voir le développement du relais Petite enfance avec la multiplication des échanges avec les écoles maternelles.
Enfin, 2016 verra la mise en route d’une étude pour la création d’une Maison des Services destinée à regrouper dans un même lieu un espace culturel type médiathèque, des services à la personne, l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural), assistantes sociales, trésorerie et peut-être la poste.

Concernant l’économie    
La mise en œuvre d’un projet de zone d’activité, le développement de la filière bois, les actions destinées au maintien et au développement des exploitations agricoles devraient favoriser l’essor économique du plateau de la Chaise-Dieu.

La culture
2016 verra le lancement du pôle patrimonial, musical et artistique, et la poursuite du projet d’éducation culturelle au collège et dans les écoles.

N.S. et M.P.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire