Des travaux de sécurisation de la ressource en eau potable à Queyrières

Par RSi mar 27/12/2022 - 15:30 , Mise à jour le 27/12/2022 à 15:30

Des travaux de sécurisation de la ressource en eau potable ont été réalisés à Queyrières par le Syndicat de Gestion des Eaux du Velay. Le chantier s'est achevé en septembre 2022. 

La commune de Queyrières est alimentée en eau par plusieurs sources et notamment celles de Monedeyres. " Lors de forts épisodes pluvieux, les eaux se teintaient très rapidement et se troublaient. Elles n'étaient pas impropres mais pouvaient contenir des bactéries. Nous recevions de nombreux appels de riverains pour nous alerter sur ces problèmes d'eau", détaille Damien Beal, directeur adjoint du syndicat de Gestion des Eaux du Velay. 

" L'une des sources de Mondeyres ne donnait plus d'eau"

Afin de résoudre le problème, des travaux de sécurisation de la ressource en eau potable ont débuté à la fin de l'année 2021. " Il existe trois sources sur Mondeyres. Lors du chantier, nous avons remarqué que l'une d'entre elle ne donnait plus d'eau. Les deux autres étaient fonctionnelles mais l'une se teintait lors de fortes pluies", poursuit le spécialiste. Ces deux sources fonctionnelles ont donc été séparées et redirigées chacune dans un tuyau différent. Elles ont ensuite  été amenées dans un répartiteur équipé d'un turbidimètre, un appareil permettant de vérifier la qualité de l'eau ainsi que d'un débitmètre. Une vanne de décharge et une pompe d'injection de chlore ont également été mise en place." Désormais, grâce à ce dispositif, dès que l'une de ces deux sources se teinte, une analyse est effectuée et lorsque la turbidité est trop importante la vanne qui transporte l'eau aux habitations se coupe", poursuit-il. Tout le dispositif peut désormais être piloté en direct et à distance grâce à un système de télégestion. Des travaux dont le coût total s'élève à 92 928 euros. 

Le Syndicat de Gestion des Eaux du Velay a effectué des travaux.
Le Syndicat de Gestion des Eaux du Velay a effectué des travaux. Photo par SGEV

Des analyses pour améliorer les recherches de nouvelles ressources en eau 

Suite à ce chantier, le Syndicat de Gestion des Eaux du Velau a lancé un schéma diagnostic afin d'améliorer le réseau d'alimentation en eau et de rechercher de nouvelles ressources pour éviter la pénurie. Des bureaux d'études spécialisés ont été contactés pour effectuer le diagnostic.  " Toutes les données seront collectées ainsi que les rendements analysés pour détailler les ressources disponibles actuellement. Il faut que nous regardions à plus grande échelle", complète Damien Beal. Une étude qui servira à installer des compteurs afin d'évaluer les réelles quantités d'eau qui rentrent et sortent des réseaux. " Il faut être prévoyant. Dans le département, ils existent de multiples petites sources dites de surface. S'il ne pleut pas suffisamment elles se tarissent. On veut donc étudier celles situées en profondeur, comprendre comment elles fonctionnent. On veut éviter des pénuries", expose le directeur adjoint. 

Des travaux de sécurisation de la ressource en eau potable effectués à Queyrières.
Des travaux de sécurisation de la ressource en eau potable effectués à Queyrières. Photo par SGEV

Pour rappel, depuis plusieurs mois la commune du Bouchet Saint-Nicolas est victime d'une pénurie en eau potable. " Le réseau est alimenté par un forage qui lui même se remplit par des pluies de surface. Ce n'est pas comme une source. Dès qu'il y a une baisse du taux de précipitations, la ressource est faible", déplore Damien Beal. Afin d'aider la commune dans ce moment difficile, une cagnotte en ligne a été ouverte sur Leetchi pour participer au financement de l'apport en eau potable aux habitants. 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés