Tous

Laussonne

COVID 19 : l'école privée de Laussonne n'a pas pu rouvrir

ven 04/09/2020 - 18:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:07

Ce n'est définitivement pas une rentrée comme les autres. Après l'école de Siaugues-Sainte-Marie, c'est un nouvel établissement scolaire de Haute-Loire qui se trouve fermé à cause d'un cas positif au Coronavirus.

Une adulte positive et une réunion en fin de semaine dernière
Une adulte travaillant dans l'établissement privé présentait quelques légers symptômes et a procédé à un dépistage qui s'est avéré positif.
Problème : elle avait en fin de semaine participé à une réunion avec ses collègues et les Agents spécialisés des écoles maternelles (ASEM) pour préparer la rentrée. Ces derniers, des cas contacts, ont donc été mis en quatorzaine et trois personnes sont dans l'attente de leur dépistage.

Une réouverture envisagée le 14 septembre
"On s'est trouvé dans l'impossibilité d'ouvrir mardi", déplore Didier Ferry, le directeur de l'enseignement diocésain de Haute-Loire, "on envisage une réouverture le lundi 14 septembre". Rappelons que pour l'instant, seule une personne de l'établissement est positive et que la situation ne sera qualifiée de cluster (foyer de contamination) qu'à partir de trois personnes contacts testées positives.
Un délai est nécessaire pour les personnes contacts et les dépistages des trois autres personnes n'ont pu être réalisés qu'en cette fin de semaine. Les résultats ne sont toujours pas connus. La vingtaine de familles qui fréquente le groupe scolaire a bien sûr été informée et "des solutions ont été trouvées", souvent avec les grands-parents, parfois avec les parents.

"Le plus important, c'est de protéger et d'éviter toute propagation"
"C'est un épisode bien malheureux, mais ça risque d'être un peu notre quotidien cette année", commente Didier Ferry, "le plus important, c'est de protéger et d'éviter toute propagation".
Par précaution, les locaux seront désinfectés avec des produits virucides. Pour l'instant, selon le directeur, c'est "la seule école de l'enseignement diocésain de Haute-Loire concernée".

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire