Couvre-feu : des contrôles menés au Puy samedi soir

sam 30/01/2021 - 22:30 , Mise à jour le 30/01/2021 à 22:30

Bien que les contrôles liés au couvre feu aient commencé il y a plusieurs semaines, les services de l'Etat ont voulu médiatiser cette opération qui s'est déroulée ce samedi soir 30 janvier à partir de 18 heures 30.

Les nouvelles mesures affectant la Haute-Loire

- les jauges seront renforcées dans toutes les grandes surfaces à partir de lundi
- le recours effectif au télétravail devra être renforcé.

Ce contrôle lié au couvre feu de 18 heures coïncide avec l'annonce ce vendredi soir 29 janvier d'un durcissement des mesures. Jean Castex a annoncé, entre autres, la fermeture des centres commerciaux non alimentaires d'une surface de plus de 20.000m2 dès ce dimanche 31 janvier. La Haute-Loire n'est pas concernée directement car il n'existe pas de centre commercial de ce type dans le département.

"Un comportement responsable"

Présent aux côtés de la nouvelle commissaire de police du Puy-en-Velay Christelle Pinchon, Remy Darroux le secrétaire général de la préfecture  a expliqué :

"Je crois que le message est clair et les raisons sont simples, le premier ministre l'a rappelé, la lutte contre le coronavirus nécessite un comportement de tout un chacun qui soit un comportement responsable."  

Quels sont les consignes liées à ces contrôles ?

"Des personnes ont pu parfois être amenées à se déplacer, on a toujours appliqué la règle avec rigueur mais aussi avec un certain doigté, avec une certaine compréhension, une petite marge de tolérance. Après c'est sûr qu'à partir de 22 heures il faut pouvoir justifier "qu'est-ce qu'on fait dehors" ?"
 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

6 commentaires

do

lun 01/02/2021 - 19:11

le nombre de mort du cancer .... mais le cancer c'est pas contagieux ! En discutant avec une personne leucémique, même pendant 4 heures, je ne l'attrape pas. Le COVID en 5 minutes en tête à tête et "bienvenue en Réa" ou apprendre qu'on a "tué" (en quelque sorte), un ami(e): Non merci, pas pour moi.

lo

lun 01/02/2021 - 08:11

Il semblerait qu'une grande partie des français ne pensent qu'à elle (?) sans se soucier volontairement ou non de la santé d'autrui. Bien que ce soit typiquement franchouillard, il n'en reste pas moins que si le montant des amendes étaient un peu plus dissuasives (135€ ça fait rigoler quand elles sont appliquées. ..) ça en ferait réfléchir plus d'un(e). Qu'ils prennent "leur responsabilité" serait judicieux mais leur égoïsme prend le dessus et ils n'ont que faire, inconsciemment ou non, de leur environnement y compris en Hte Loire.

ma

dim 31/01/2021 - 19:04

marre de ne plus pouvoir vivre normalement, nos libertés sont supprimées sur l hotel du dieu covid, et ce depuis un an , on a tout essayé, rien ne marche le virus et la , c'est trop facile de dire aux gens de bosser et de rentrer chez eux , sa suffit

do

dim 31/01/2021 - 14:33

Reprendre un vie normale: ok, trés bien mais ces personnes s'identifient clairement, auprès de TOUS. Hors de question que nous payons si elles elles vont à l’hôpital ou au docteur parce qu'elles auront attrapé le virus. "Quoi qu'ils leur en coute" cela veut dire même le décès. Elles ont la chance d'être en FRANCE: On ne peut pas faire cela! dommage ... Arrêtez votre égoïsme, arrêtez de critiquez tous ce qui va pas (qui que ce soit à la tête de l'état aurait fais peut-être pire) ... Soyons solidaire et RESPONSABLE et patient. Si pas possible, alors il y a la méthode chinoise et c'est pas cool je vous l'assure. "On n'a pas de bombe qui nous tombe dessus", alors stoppe aux polémiques. Merci et bon courage à tous .

ga

dim 31/01/2021 - 11:31

Laisser aux gens prendre leurs responsabilités et retirer les cartes vitales de ceux qui enfreignent les préconisations sanitaires dans l'espace public (rassemblements, bringues et activités sans masques) : bref, faire payer les frais de la crise à ceux qui se complaisent à la propager.

la

dim 31/01/2021 - 07:53

Après avoir tout essayé, je pense comme beaucoup de gens qu'il est temps de nous laisser reprendre une VIE NORMALE. Chacun prends ses responsabilités et voyons ce qu'il se passe, je voudrais avoir le chiffre des morts du cancer et est-ce qu'on se pose toute ses questions , est -ce que les laboratoires ou les chercheurs ont autant d'argent pour faire leur recherche, alors que ça touche tous les âges, nous ce qu'on veut c'est aller au resto, au ciné , voir nos amis, travailler, c'est ça la vie, et de toute façon mème si ça va déplaire à certains , il faut bien mourir un jour, c'est la vie