Coupe de France : un duel au sommet

jeu 22/09/2016 - 12:55 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:43

C'est un tirage délicat pour démarrer, et c'est même le plus difficile possible puisque ce sont les deux équipes qui évoluent le plus haut dans la hiérarchie du football auvergnat parmi les équipes engagées à ce stade de la compétition.
Au prochain tour, le cinquième, les équipes de National entreront dans la partie puis il faudra attendre le 7ème tour pour voir les équipes de Ligue 2 et enfin le 9ème tour pour les équipes de Ligue 1. A ce stade de la compétition, Le Puy et Aurillac sont donc les deux gros morceaux du chapeau auvergnat.

L'an dernier, le Puy éliminé par une équipe de R2
Le match s'annonce passionnant d'autant plus que la Coupe de France est souvent le théâtre de surprise et de bouleversement de la hiérarchie. Nul doute que les voisins auvergnats auront à cœur de faire respecter cette tradition.
Rappelons d'ailleurs que la saison dernière, les coéquipiers de Sall avaient quitté la compétition de bonne heure avec une défaite dès le 5ème tour, déjà à l'extérieur : c'était à Saint-Flour (pensionnaire de R2), dans le Cantal.

En coupe, tout est différent et tout se joue sur un match
Aurillac a un début de championnat atypique avec quatre nuls en autant de match, contrairement aux ponots qui marchent sur l'eau avec une incroyable série d'invincibilité (cinq victoires et un nul en six matchs), qu'ils ont poursuivi en ramenant un score de parité (1-1) d'Alsace. Le coach Roland Vieira était notre invité il y a une dizaine de jours et il a confirmé les ambitions du club : monter en National.
Mais en coupe, tout est différent et tout se joue sur un match. C'est ce qui fait le charme de la compétition, car David peut renverser Goliath. La Coupe de France, c'est aussi l'occasion de mettre un coup de projecteur sur les clubs amateurs et d'attirer généralement du monde au stade.

Une grosse affiche à Massot ?
C'est le souhait du Président Gauthier, dont l'élimination l'an passé à Saint-Flour reste encore en travers de la gorge : "je serais très heureux que nous puissions aller enfin un peu loin cette année et ne pas répéter cette sortie prématurée de la saison passée. Le club et notre public attendent un gros match à Massot depuis longtemps et j'espère que cette saison sera la bonne…".
Il faudra d'abord franchir l'obstacle aurillacois lors d'un match qui s'annonce d'ores et déjà engagé et qui ne permettra pas au technicien ponot Roland Vieira de faire tourner son effectif : "je suis partagé sur ce tirage. Tout d'abord un peu déçu de démarrer par une CFA2 mais d'un autre côté content car cela va nous permettre de rester dans le rythme du championnat".

La première de Patrao comme Ponot ?
Ce match devrait permettre à Tony Patrao de faire sa première apparition dans le groupe. Un joueur, on le sait, qui était très convoité, depuis plusieurs saisons déjà, par le coach ponot.
"C'est un gros match qui nous attend et nous devons absolument rester dans notre dynamique et faire le nécessaire pour nous imposer", conclut l'entraîneur du Puy.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire