Tous

Vergezac

Concasseur à Vergezac : le public consulté

mer 16/09/2015 - 12:40 , Mise à jour le 16/09/2015 à 12:40

Depuis une dizaine d'années déjà, le concasseur est en activité sur la zone d'activité de Chaspuzac. Problème : la maroquinerie du Puy, qui va y proposer près de 200 emplois à moyen terme, ne juge guère compatible son activité de luxe à côté du concasseur. En achetant un terrain de cinq hectares sur la ZA Chaspuzac pour s'y implanter (lire), la Maroquinerie du Puy a donc demandé le départ du concasseur.
Il a donc été négocié, dès l'achat des terrains, que le concasseur devait d'ici là trouver une nouvelle zone d'activité, ce que l'entreprise de concassage et les élus de l'agglomération ont accepté. Mais il faut bien maintenant trouver un site, et là, les choses se corsent.

Des protestations, puis une installation mobile et temporaire
En conseil communautaire, il a été décidé de céder un terrain de près de deux hectares pour le concasseur, pour un prix de 45 000 € HT. Le terrain se situe sur la commune de Sanssac-l'Eglise, à la limite de la commune de Saint-Vidal, où se trouve le village de "Grazac", à 250 mètres environ d'un lotissement comptant une trentaine d'habitations.
Les riverains se sont mobilisés, d'abord en mettant en vente (ironiquement) leur lotissement, puis en organisant une mobilisation surprise devant le domicile du président de la communauté d’agglomération Michel Joubert. L’installation a finalement vu le jour sur le site d’Archaud, une installation mobile et temporaire, le concasseur devait s’ancrer pour une durée de six mois à Archaud suite à une autorisation préfectorale temporaire.

----L'autorité compétente pour statuer sur la demande d'enregistrement est le préfet de Haute-Loire Denis Labbé. La décison susceptible d'intervenir à l'issue de la procédure sera soit un enregistrement éventuellement assorti de prescriptions particulières complémentaires aux prescrioptions générales, soit un refus.-----Un dossier déposé en préfecture et le public consulté
« L'entreprise PAL s'était alors engagée, en conseil municipal en janvier, à quitter les lieux au-delà des six mois accordés », relatait David Chabrier, porte-parole du mouvement et président de l’association bien vivre à Vergezac, en août dernier. Pour lui, il y a donc là « mensonge » car « les six mois se sont écoulés, nous y sommes. Il s'agissait uniquement d'un détournement de procédure, pour esquiver la consultation du public et les études préalables. La réflexion  nécessaire autour de ce projet n'a pu avoir lieu et les travaux ont pu commencer rapidement ».
Conformémént aux dispositions de l'arrêté préfectoral du 21 juillet 2015, le dossier d'enregistrement déposé au titre de la législation relative aux installations classées pour la protection de l'environnement par la société SARL PAL Yves, en vue d'exploiter une installation de concassage criblage de matériaux inertes non dangereux au lieu-dit "Archaud", commune de Vergezac, est donc soumis à la consultation du public du 27 août 2015 au 24 septembre 215 inclus.

Comment déposer une observation ?
Pendant cette période, toute personne intéressée pourra prendre connaissance du dossier complet à la mairie de Vergezac, aux jours et heures habituels d'ouverture : le mardi, le jeudi et le vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h.
Les observations du public pourront être :
- soit consignées en mairie,
- soit adressées par lettre au préfet (direction des politiques publiques et de l'administration locale - bureau du contrôle de légalité et des affaires juridiques - 6 avenue Charles de Gaulle - CS 40321 - 43009 Le puy-en-Velay cedex),
- soit envoyées par mail à prefecture@haute-loire.pref.gouv.fr.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire