Comment aider les enfants atteints de cancer sur le Trail du St-Jacques ?

ven 08/06/2018 - 13:18 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

----Le village-expo du Grand trail du Saint-Jacques ouvre ce vendredi de 14h à 20h et samedi de 10h à 20h dans la cour du Conseil départemental, à deux pas des marches de la cathédrale où termineront les coureurs.
-----J-1 avant le Grand trail du Saint-Jacques. Au village-expo, dans la cour du Conseil départemental ces vendredi 8 et samedi 9 juin 2018, 16 stands verront défiler quelque 5 000 visiteurs. Et parmi ces stands, vous trouverez celui des « Sentin’elles », trois jeunes femmes du bassin du Puy-en-Velay qui ont créé leur association en mars dernier pour soutenir l'Association Philanthropique de Parents d'Enfants atteints de Leucémie ou autres cancers (APPEL).
Au départ, Caroline Charretier, Laetitia Reymond et Marie Teyssonneyre voulaient juste se lancer un défi sportif caritatif. Une idée qui a germé à la salle de gym Studio Fitness de Brives-Charensac qu’elles fréquentent toutes les trois et qui est devenue leur coach sportif. Les deux Espaviotes et la Coubonnaise partent donc en Martinique, du 27 novembre au 2 décembre 2018, pour le Raid des Alizées. Puis probablement au Finland Trophy en 2020. Mais pour les enfants atteints de cancer, elles ont voulu aller plus loin, comme l’explique Marie Teyssonneyre.

Sur le stand des Sentin’elles, vous trouverez une tombola, des friandises, des gobelets réutilisables, des aliments pour les sportifs ou encore des produits cosmétiques.
Et dès vendredi 22h, Caroline Charretier, Laetitia Reymond et Marie Teyssonneyre vous attendent au Bar Le Michelet du Puy, pour une soirée martiniquaise.

Parmi les autres actions des Sentin’elles, la reprise de la Marche de nuit de Coubon à l’automne.

Les trois jeunes femmes aideront aussi à l’organisation de la marche / randonnée du Trail des Sucs « Au Coeur des Sucs » le dimanche 4 novembre 2018.
Toutes ces collectes de fonds, à quoi vont-elles servir ? La réponse de Marie Teyssonneyre.

Un peu plus cher qu’un Smartphone avec une application d'appels vidéos donc !

----En Haute-Loire, d’autres associations participent à la lutte contre le cancer des enfants, comme le Trail du Mézenc le 15 août aux Estables (où les Sentin’elles tiendront un stand), ou la Ronde des pâquerettes le 16 juin à Coubon, un événement 100 % féminin organisé par le Groupe cyclo de Coubon.-----L’association Les Sentinelles ne compte pour l’instant que trois membres mais, suite à plusieurs sollicitations, Caroline Charretier, Laetitia Reymond et Marie Teyssonneyre ont décidé d’ouvrir l’adhésion (20 euros la cotisation annuelle à partir de 2019) pour que toutes les bonnes volontés, sportives ou pas, puissent se joindre à la cause.
Et quand on demande pourquoi elles n’ont pas tout simplement créé une antenne Haute-Loire de l’APPEL (absente du département à l’heure actuelle), elles ne l’excluent pas un jour. « On n’y a pas pensé au départ parce qu’on était parti simplement sur un raid, explique Marie Teyssonneyre, mais maintenant qu’on élargit le spectre, ce serait sympa que toutes les initiatives pour la même cause se regroupent en Haute-Loire, mais nous ne sommes pas décisionnaires. »

Annabel Walker

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire