Tous

Blavozy

Blavozy : avec Renaud Lavillenie et Yohann Diniz, des records à foison chez Michelin

mar 25/11/2014 - 17:32 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

Ce lundi 24 novembre, l'usine Michelin de Blavozy était couverte de médailles. Celles de Renaud Lavillenie et de Yohann Diniz précisemment, deux énormes champions du sport français qui était de passage dans l'usine de Haute-Loire le temps d'une journée. Arrivés à 14h, les deux athlètes ont fait le tour du site Michelin de Blavozy, atelier par atelier, pour échanger avec l'ensemble des salariés de la boîte. La journée s'est conclue par un jeu de questions/réponses où les ouvriers n'ont pas manqué d'interviewer les champions sur les secrets de leurs performances.

Des semelles de chaussure en pneu Michelin ?
Devant une soixantaine de personnes, les deux sportifs détaillent leurs records. A commencer par Yohann Diniz, souriant et disponible, qui suscite l'admiration des salariés en rappelant qu'il parcouru… 85 000 km à pieds dans sa vie. « Michelin [son principal sponsor, ndlr] a cru en moi quand tout le monde pensait que j'étais fini. » Le marcheur fait référence à certaines contre-performances : le 11 août, huitième du 50 km marche aux JO de Londres suite à une chute au 36ème km, il est disqualifié après l'arrivée pour s'être ravitaillé hors zone ; en 2013, il finit en dixième position des championnats du monde de Moscou. Mais le 15 août dernier, il surprend ses détracteurs en décrochant, à 36 ans, le record du monde de marche athlétique sur 50 km en 3 heures, 32 minutes et 33 seconde. Le fabricant de pneumatiques français serait en train de concevoir « des semelles de chaussure en pneu » pour le champion, pour améliorer son adhésion.

Lavillenie, athlète mondial de l'année
De son côté, c'est avec sa couronne d'athlète mondial de l'année, reçue lors du gala de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) à Monaco le 22 novembre, que Renaud Lavillenie se présente devant les salariés de Michelin. C'est le premier Français à recevoir cette récompense : en franchissant 6,16 m en salle à Donetsk, en Ukraine, l'Auvergnat s'est offert un siège d'honneur au panthéon du sport international. « J'étais un peu surpris », raconte-il ce lundi. « Je donne tout sur le premier saut pour voir où j'en suis et je passe. 4000 spectateurs qui scandent mon prénom alors que je ne suis pas de chez eux, c'est touchant. » En silence, la soixantaine d'ouvriers boit les paroles du perchiste avant de l'interroger sur son entraînement, sur le poids des perches et sur ses envies d'aller (toujours) plus haut.

Éprouvantes pour les athlètes, ces visites en entreprise sont « essentielles » pour l'entreprise de pneumatiques qui, via son « Team Michelin », vise à promouvoir la pratique et les valeurs du sport auprès de ses salariés par une série de rencontres. « Michelin défend les mêmes valeurs que le sport : le courage, la volonté, l'esprit d'équipe. C'est ce qu'on essaie de développer au quotidien dans nos équipes de production », insiste Fabrice Marchetti, directeur du site de Blavozy.

A.L.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire