Basket : L’ASM Le Puy a enclenché la remontada face à Feurs

dim 10/12/2017 - 04:19 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:49

 Cette confrontation avec le leader de la poule A de NM2, ce samedi 9 décembre, et remportée par Feurs (78-87), a semblé commencer - mais on était loin du compte - comme une future belle fessée. Les Ponots subissant doucement mais sûrement la loi de Foréziens sûrs de leur basket et de leur supériorité physique.
Le premier quart-temps a vu une entame catastrophique des hommes de Nicolas Grégoire et les visiteurs ont pris une avance confortable (7-26), qu’ils ont peaufinée dans le deuxième round (27-49).

C’est après la pause que tout s’emballe
Le public donne de la voix, les inconditionnels de l’ASM Le Puy galvanisent leurs troupes, les supporters adverses sont sûrs de leur coup et chouchoutent leurs favoris par petites touches d’encouragements, enfin pas mal de jeunes sont présents dans les tribunes du Palais de sports de l’Agglo. Ces derniers chambrent gentiment les joueurs et sont venus passer un bon moment entre amis.
C’est après la pause que tout s’emballe, le coach adverse sent que la machine cale, que l’ASM reprend possession de son terrain et qu’un sursaut d’orgueil se prépare.
Et en effet, les Vellaves sont plus mordants, sous les deux raquettes, et refont un peu de leur retard (51-66).

Un sombre cas d’école arbitral
Le dernier quart-temps sera exceptionnel et aurait pu tourner à la magie. Feurs n’y arrive plus, ou plutôt c’est la défense ponote qui est trop forte. En revanche, les pensionnaires du Palais des sports ont pris des allures de tauliers en se hissant à seulement 4 points de leurs adversaires (73-77) à 1 min 30 du buzzer.
Mais c’est alors qu’un sombre cas d’école arbitral ne va pas jouer en faveur de la dynamique qui tournait vinaigre pour Feurs. Le jeu s’est arrêté plusieurs minutes puis quand il a repris, le charme a été rompu. Feurs a tenu bon, l’emporte (78-87) et reste leader. L’ASM Le Puy, qui a bien combattu, est aujourd’hui lanterne rouge. Mais cette belle remontée, même si elle n’aboutit pas à la victoire, lui offre de belles promesses. La remontada n'est peut-être pas réussie pour ce match qui était très honnêtement bien mal embarqué pour les Vellaves, mais qui sait pour ce qui est de la suite de la saison ?

Le mot du manager David Georges
« On est très très déçus parce que certes on est partis de loin, on a pris du retard au démarrage mais les joueurs ont fait preuve d’abnégation au deuxième quart-temps, dans le troisième on était vraiment mieux puis on a fait un super quatrième. Là où je suis vraiment déçu c’est que ça se joue à pas grand-chose, on a la dynamique pour nous. Mais alors parfois il y a des décisions
(arbitrales, ndlr), Feurs c’est une grosse équipe il y a pas de problème et ils n’ont pas vraiment besoin de ça pour gagner. »

J.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire