Auvergnate Extrême 2015 : un aperçu en vidéo de ce qui vous attend

jeu 10/09/2015 - 13:26 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Deux jours d'épreuve et des nouveautés pour 4 000 "guerriers" prêts à se jeter à l'eau, ou dans la boue : bienvenue à l'Auvergnate Extrême, qui se tiendra du samedi 10 et dimanche 11 octobre à St-Paulien.
Christophe Dubois, l'instigateur de l'événement s'est installé dans le département il y a cinq ans, il s'y sent bien et a eu l'idée d'instaurer cette course sur un territoire qui s'y prête parfaitement. Une initiative qui a mûri dans sa tête après un voyage en Angleterre.
L'an dernier, 800 participants se sont élancés dans cette galère le sourire aux lèvres. La boue, le vent, la pluie, la difficulté des épreuves... avec tous ces ingrédients, l'Auvergnate Extrême porte à merveille son titre de course d'obstacle la plus dure d'Europe.

De nouveaux obstacles uniques au monde
Au rang des nouveautés pour cette édition 2015, on note déjà que la course passe désormais sur deux jours, avec l'objectif d'accueillir 4 000 coureurs (800 participants en 2014, 650 en 2013). Le samedi soir, un concert de rock gratuit viendra réchauffer les participants encore humides de sueur et de boue. Le samedi sera réservé aux amateurs et le dimanche aux compétiteurs.
Cette édition 2015 marquera l'arrivée à Saint-Paulien de nouveaux obstacles uniques au monde : "deux seront encore plus attractifs et spectaculaire que la rampe ou les Monkey barres", nous confie sobrement Christophe Dubois. Enfin le temps sera désormais enregistré pour les coureurs de 13 km avec des pénalités de deux minutes par obstacle non franchi, dans la limite de cinq échecs.

  • Pour vous mettre l'eau à la bouche, voici un aperçu, en vidéo, de quelques obstacles qui seront présents sur cette course :

Reportage : Maxime Pitavy

Tout athlète entraîné peut tenter sa chance
Alors quel est le profil type du sportif concerné par cette Auvergnate Extrême ? La réponse est simple : l'ensemble des athlètes est convié. Cette compétition présente l'avantage de comporter plusieurs niveaux. Ainsi, le samedi sera plutôt réservé aux amateurs et le dimanche aux compétiteurs.
Au final, c'est le passage ou non des différents obstacles qui fera la différence entre les pratiquants des sports d'endurance et de pleine nature et les sportifs du dimanche. Mais il est tout de même conseillé d'avoir un minimum de condition physique pour s'élancer dans la course.

« La course la plus dure d'Europe », qualificative pour les championnats du monde
« Chercher ses limites » semble être le leitmotiv de cette compétition. Petit bonus, marquer les esprits puisque cette course est unique en Europe. Le défi proposé semble donc être de taille puisque cette course connaît un bel engouement sur les réseaux sociaux, plus de 9 300 personnes aiment la page de l'Auvergnate Extrême sur Facebook à ce jour.
La tactique choisie par Christophe Dubois, "la course d'obstacles la plus dure d'Europe", semble enfin porter ses fruits : la course de ces 10 et 11 octobre 2015 a été choisie par le Webzine des courses d'obstacles, Aroo.fr, pour être le Championnat de France année zéro. "C'est pour nous une consécration, et nous sommes fermement décidés à montrer que ce choix est plus que justifié", ajoute Christophe Dubois. Les trois premiers des catégories homme et femme décrocheront leur ticket pour les championnats du monde à Cincinnati (États-Unis), même s'il y a assez peu de chance pour qu'ils y aillent car les Mondiaux se tiennent le week-end suivant et le voyage n'est pas offert aux participants.

Encore des inscriptions
Bien que le budget soit serré, l'organisation a décidé d'offrir 1 500 places en préinscription au prix de 40 euros au lieu de 50, uniquement par carte bancaire, à partir du vendredi 1er mai à 9h.
2 000 places sont ensuite disponibles au tarif de 50 €. Les 1 000 dernières places pour les retardataires seront a 60 €.

  • Pour vous donner un avant-goût de cet événement, voici un retour en vidéo lors de la précédente édition :

     

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire