Arts martiaux : offrir 15€ à un club sans rien débourser

Par A.Wa jeu 29/04/2021 - 10:00 , Mise à jour le 29/04/2021 à 10:00

Pour aider les clubs sportifs en ces temps de disette, la fédération française de judo propose de verser 15 euros pour chaque licence « solidaire » souscrite. C'est gratuit et ouvre droit aux activités proposées.

L’opération « licence solidaire » de la fédération française de jugo, jujitsu, kendo et disciplines associées et la Ligue Auvergne Rhône-Alpes s'adresse aux enfants et aux adultes qui ne sont licenciés pour la saison 2020-2021 et qui souhaiteraient aider le club de leur choix dans cette période difficile. Il suffit d'envoyer au club en question votre nom, prénom, date de naissance, adresse e-mail et postale. L’inscription est entièrement gratuite et comprend : la licence à la fédération, l'assurance et la possibilité de participer jusqu'au 31 août à toutes les séances en extérieur pour le moment avant une reprise en salle.
Au club des Arts Martiaux Le Puy Communauté, par exemple, vous pourrez ainsi participer aux activités actuellement proposées en extérieur (y compris les adultes), puis en intérieur dès que possible. « Une belle occasion d’entretenir sa forme et de découvrir les activités du club », selon la directrice technique Nathalie Mialon qui ne cache pas son inquiétude pour le monde associatif. « Certains petits clubs ne vont pas survivre, se désole-t-elle, pour ma part je n’ose pas imaginer voir le club du Puy péricliter. » Il faut dire que les Arts Martiaux Le Puy Communauté ont été créés en 1951, que l’association ponote a longtemps été le plus gros club de judo-jujitsu d’Auvergne en nombre de licenciés et que depuis la fusion avec Rhône-Alpes, elle reste l’un des plus gros clubs au plan régional.

  • Il est aussi possible d’aider financièrement un club sportif, quelle que soit la discipline, pour peu qu’il en ait fait la démarche, via le dispositif du ministère des sports « Soutiens ton club » :

 

Avant Covid, le club ponot comptait 330 adhérents. Aujourd'hui, ils sont environ 140 dont certains ont demandé le remboursement de leur licence. Or, l'association n’est pas en mesure financièrement de rembourser la totalité car une partie est versée à la fédération.

Proposer des activités malgré tout

Depuis la mi-décembre et l’interdiction de pratiquer les activités sportives en salle, le club Arts Martiaux Le Puy Communauté s’est adapté à la situation et propose des séances en extérieur à tous ses adhérents.

Les enfants plébiscitent les jeux multisports

Malgré les difficultés actuelles et l’impossibilité d’exercer leur discipline en tenue de judo, les plus jeunes sont relativement nombreux à se retrouver à l’air libre pour continuer la pratique avec des éducatifs judo ou atemis jujitsu, des exercices de motricité, de coordination et différents jeux sportifs agrémentés de cerceaux, plots et autres marquages au sol. Ainsi chaque mercredi, les enfants du club ponot et des sections de Coubon, Vals-près-Le-Puy et Solignac-sur-Loire convergent devant le dojo (16 place de la Libération au Puy-en-Velay) pour ensuite rejoindre le stade Massot voisin avec Laura Majot qui encadre toutes les séances.

Les ado et les adultes moins motivés

De leur côté, les ado et les adultes inscrits aux cours Judo, Jujitsu, Taiso et Self défense ont également la possibilité de se retrouver chaque mercredi et dimanche matin pour des entraînements d’entretien physique (pas de judo ou de jujitsu à proprement parler faute de tatami et de contacts physiques). Une certaine désaffection est cependant remarquée parmi ce public à reconquérir. « En attendant avec impatience une reprise normale, les dirigeants du club espèrent une participation de plus en plus nombreuse », souligne Nathalie Mialon.

 

Mercredi :
- Groupe judo enfants de 14 h à 15h15 
- Groupe judo jujitsu jeunes de 15h30 à 17 h 
- Ado et adultes de 17h15 à 18h30 

Dimanche :
- Ado et adultes de 10h30 à 12 h

Renseignements complémentaires à artsmartiauxlepuy@gmail.com

 

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire