Après les élections, les réactions

lun 28/06/2021 - 13:28 , Mise à jour le 28/06/2021 à 13:28

La tête de liste départementale de la gauche écologiste aux régionales, Renaud Daumas, confie sa déception de la défaite, sa satisfaction d'une gauche unie derrière l'écologie et son désarroi face à l'abstention record. Jean-Pierre Marcon, lui, fait ses adieux à la présidence du Département.

Régionales

L’abstention a légèrement progressé en Haute-Loire, pour le second tour des régionales et des départementales. 60 % des électeurs altiligériens n’ont pas voté ce dimanche 27 juin aux régionales.
Sans surprise, Laurent Wauquiez est réélu à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes. Le sortant obtient 55 % au niveau régional, soit 18 % des inscrits. La gauche écologiste, elle, obtient près de 34 % et le Rassemblement national 11 %.

« On va perdre 6 ans où la Région aurait pu devenir plus écologique, plus sociale et plus démocratique », Renaud Daumas

En préfecture du Puy-en-Velay, à l’annonce des résultats, nous avons recueilli la réaction de Renaud Daumas, tête liste départementale en Haute-Loire pour la liste de la gauche écologiste de Fabienne Grébert.

En Haute-Loire, où il est venu voter ce dimanche, Laurent Wauquiez totalise près de 73 % des votes exprimés, soit 28 % des inscrits. La gauche écologiste atteint 21 % et le RN 6 %.

Quant à l'abstention, Renaud Daumas a confié son ressenti :

Renaud Daumas sera le seul élu d'opposition parmi les huit conseillers altiligériens à l'assemblée régionale
Cette assemblée sera composée de 136 élus de la majorité de Laurent Wauquiez (en hausse de 27 sièges), de 51 élus de l'union de la gauche écologiste (-5) et de 17 élus RN (soit la moitié du mandat précédent).

Départementales

Aux départementales en Haute-Loire, l’abstention a progressé de 2,65 points depuis la semaine dernière. Vous êtes 62,47 % à ne pas voir voté.
Bilan : 17 cantons sur 19 sont remportés par la droite.
Seule Sainte-Florine reste socialiste et Emblavez-Meygal est remporté par le binôme divers gauche Raymond Abrial / Fanny Sabatier.
À noter que cinq cantons voient des binômes élus sans recueillir tout à fait le quart des inscrits puisque cette règle saute au second tour.

Les adieux de Jean-Pierre Marcon

Lors de la dernière apparition de Jean-Pierre Marcon en tant que président du Département, Axel Poulain lui a demandé : « Quel est votre dernier mot Jean-Pierre ? »

Le prochain président du Département devrait être une présidente puisque Marie-Agnès Petit devrait présenter sa candidature aux conseillers départementaux à la prochaine assemblée.

Propos recueillis par Axel Poulain

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés