Tous

Allègre

Allègre : retour à l'origine de la fête de la Neira

lun 03/08/2015 - 12:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

" Regarde les brebis, elles sont noires ! " Quelques participants à la transhumance de la Neira d'Allègre s'émerveillent devant l'originalité de la race. Ce dimanche 2 août, ils étaient entre 250 et 300 à y avoir participé au côté de Stéphane Charrat, éleveur et président de l'association organisatrice.

En souvenir d'un voisin
L'idée de cette journée de fête vient de Gilbert Duflos. Parisien d'origine, il venait ici avec son père quand il était enfant. " A l'époque, je n'avais même pas réalisé que les brebis étaient noires ", confie-t-il avec amusement. Un jour, il emménage à Allègre. Son voisin possède un troupeau. " Il était passionné par ses bêtes. " Peu avant le décès de ce dernier, Gilbert Duflos promet d'organiser une fête en l'honneur de cette Neira. En 2008, il a rencontré Stéphane Charrat. De là, la fête est née.

On y vient pour la brebis, mais pas seulement
Cette journée est, bien entendu, dédiée à la brebis noire du Velay mais aussi à toutes les spécialités locales. " Les élus sont très attachés à cela. Ils veulent mettre en avant la myrtille, la dentelle, la lentille... ", explique Gilbert Duflos. C'est pour cette raison qu'un marché de produits locaux accueille les visiteurs.

Les marcheurs se sont rendus à la tourbière du Mont Bar. " C'est une curiosité. Des tourbières dans le cratère d'un volcan, il n'y en a que trois dans le monde ", détaille l'organisateur. Les deux autres se trouvent en Indonésie et dans les Andes. 

L'an prochain, la randonnée ne devrait pas traverser le Mont Bar, mais le village d'Allègre, comme une année sur deux.

E.J. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire