Agglo du Puy : plus de 3M€ de l'U.E. pour le développement urbain

mar 03/11/2015 - 16:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:37

L'Union Européenne aide les agglomérations du Puy-en-Velay, Clermont, Vichy, Montluçon, Aurillac et Moulins en débloquant plus de 23 millions d'euros entre 2014 et 2020. Il s'agit de développer, sur six ans, les voies piétonnes et les transports pour faire respirer les centre-villes. Cette manne servira également à la rénovation de bâtiments et à l'entretien des squares. 3,09 millions d'euros sont octroyés à l'agglomération du Puy.

Six ans pour six agglo
Dans le cadre de la mise en oeuvre de l’axe territorial urbain intégré (axe 8) du Programme opérationnel FEDER/FSE Auvergne 2014-2020, René Souchon, président du Conseil régional d’Auvergne, a présenté les Projets de Développement Urbain Intégré (PDUI) par les Communautés d’agglomération (CA) d’Auvergne (Moulins, Montluçon, Vichy Val d’Allier, Bassin d’Aurillac, Le Puy-en-Velay et Clermont-Ferrand), ce vendredi 30 octobre 2015, à l’IADT (Institut d’Auvergne du Développement des Territoires) à Clermont-Ferrand.

En faire plus
La Région Auvergne précise que "en tant qu’Autorité de Gestion des Fonds européens, [elle] a fait le choix de proposer à la Commission européenne de mobiliser 10 % des fonds FEDER sur les territoires urbains, contre les 5 % minimum inscrits dans l’obligation réglementaire" afin de soutenir la structuration des Communautés d’agglomération auvergnates, soit quelque 23,21 millions d’euros.

Moins de voitures en ville
Deux priorités d’investissement sont prises en compte dans la stratégie de développement retenue par chacune des six communautés d’agglomérations concernées, validée par l’Autorité de gestion et déclinée sous forme de Programme de Développement Urbain Intégré (PDUI). Tout d'abord, la mobilité urbaine durable (9 M€) : Pôle d’échanges intermodaux comme à la gare du Puy, ingénierie, mobilités dites « douces », contrats d’axe favorisant l’intégration des problématiques de l’urbanisme et des déplacements, études d’optimisation de l’offre, etc.. Deuxièmement, l’amélioration de l’environnement urbain (14,21 M€) : réhabilitation et réutilisation d’espaces dégradés (notamment en friches : terrains ou bâtiments), amélioration des trames vertes et bleues en ville (notamment berges de cours d’eau), etc.

> Voir, en vidéo, les grandes priorités d’intervention choisies par l’agglomération du Puy dans son PDUI pour l'utilisation des fonds FEDER jusqu'en 2020.
Attention, il n’y a pas encore de projets individuels identifiés puisque la signature de la convention a simplement donné le droit à l’agglomération de commencer la sélection des projets finançables au titre de l’axe urbain FEDER.

(Vidéo : Région Auvergne)

> Voir notre précédent article "Haute-Loire : guerre de tranchées autour du contrat de plan Etat-Région" 01/09/2015

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire