Accrobranches au Puy : le chantier commence

mar 24/05/2016 - 16:55 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

> Notre article du 24 mai 2016 :

Le premier site d'accrobranches de l'agglo du Puy ouvrira fin juillet

Cheminer d'arbre en arbre dans le "nouveau poumon vert du Puy", c'est l'objectif de ce parc de loisirs de cinq hectares qui doit ouvrir -partiellement et gratuitement- fin juillet.

C'était l'un des engagements de campagne de l'équipe municipale : la création d'un "poumon vert de pleine nature en coeur de ville". C'est sur le bois Hintzy, situé à proximité de La Vague, que les élus ont jeté leur dévolu. Le site de cinq hectares a été acquis pour 47 000 euros.
Afin de valider le projet, l'agglo du Puy a attendu le feu vert de la Région, qui s'engage à "un engagement financier important", dixit Laurent Wauquiez, même si comme bien souvent, aucun chiffre n'a filtré...

----Une zone de "nature training", c'est à dire de préparation physique et d'entraînement cardio-musculaire, devrait également voir le jour sur une surface de 40 m². La pratique repose sur un enchaînement de mouvements fonctionnels variés, de forte intensité, et issus de différentes disciplines sportives.-----Un sentier pédagogique, et ludique
Plusieurs projets ont été étudiés et c'est finalement le prestataire du Chambon-sur-Lignon qui a été retenu. Le parcours aventure de l'Ecureuil est selon la municipalité "un des plus grands parcs de France". Elle lui accorde donc toute licence pour créer un sentier pédestre de deux kilomètres constitué de différents agrés et jeux, tels que des toboggans adaptés au profil du terrain, pour les enfants comme les adultes.
Le parcours se veut aussi pédagogique et botanique, grâce à la mise en place sur le cheminement de points d'informations traitant de la faune et de la flore environnante, du patrimoine ou encore de la géologie. Le cicuit pédestre doit déboucher sur un point de vue imprenable sur les monuments de la ville. Une aire de pique-nique y sera proposée.

Jacques Reymond, gérant du parcours aventures de l'Ecureuil au Chambon-sur-Lignon, est en charge du projet ponot. Comment va s'articuler ce parc dans un premier temps, puisqu'il doit ouvrir cet été ? Quelles animations y seront proposées à moyen terme ? Comment allez-vous procéder ?


----Pour les tyroliennes et les balades aériennes, il faudra attendre
Le parcours accrobranche ne sera pas opérationnel de suite, ce qui explique la gratuité du site jusqu'à l'été 2017. Il devrait à terme employer une dizaine de personnes.-----Des offres touristiques couplées entre la piscine et le parc de loisirs
"Nous avons la chance d'avoir la nature aux portes de la ville", a déclaré le Président de région Laurent Wauquiez, "nous souhaitons faire de ce qui pourrait paraître des difficultés naturelles, avec de fortes déclivités, de véritables atouts". C'est pourquoi le site devrait proposer des activités de découverte, notamment pour les plus jeunes et les familles, mais aussi de sport de pleine nature. Il sera évidemment ouvert à tous.
Sa proximité avec le centre aqualudique La Vague est également un "atout majeur" pour les élus qui songent d'ores et déjà à proposer des offres touristiques couplées entre la piscine et le parc de loisirs, par exemple pour des groupes de sportifs souhaitant se mettre au vert.

Michel Chapuis est le maire du Puy-en-Velay depuis le départ de Laurent Wauquiez le 28 janvier dernier. Ce parcours accrobranche sur les hauteurs du Puy était l'un des engagements de campagne de l'équipe municipale. Quel est l'objectif de ce projet ? Quand sera-t-il opérationnel ?

Le chef de file de l'opposition municipale et communautaire, Laurent Johanny (PS), s'étonne que le sujet n'ait pas été discuté en conseil municipal :

N.B. Les marchés publics d'une valeur inférieure à 25 000 € HT ne sont pas soumis à appels d'offres. L'organisme public a pour seule obligation de choisir une offre pertinente, de faire une bonne utilisation des deniers publics et de ne pas contracter systématiquement avec un même fournisseur lorsqu'il y a plusieurs offres susceptibles de répondre à son besoin.

>>> Notre journaliste ligérienne Sophie Bonnevialle avait testé pour vous l'accrobranches dans un site du Pilat. L'occasion de (re)découvrir cette activité en immersion dans cet article.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire