Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Sortez les santiags ! La country a pris possession de Craponne

Par nathan dim 31/07/2022 - 17:00 , Mise à jour le 31/07/2022 à 17:00

Sommes-nous à Nashville dans le Tennessee ? Que nenni. Et pourtant, les chanteurs de Country ont envahit la scène du grand site, le Parc des Etoiles. Alors sortez les chapeaux de Cow-Boy, vos meilleures bottes en cuir, l'harmonica et commandez votre meilleure barbaque pour un retour en images sur l'édition 2022 du Country Craponne.

"Quand je pense à la musique country, je pense à l'Amérique" disait le chanteur et guitariste Johnny Cash. En arrivant à Craponne-sur-Arzon ce samedi 30 juillet, la commune était ornée de drapeaux "Stars and stripes".
Une courte marche, digne de l'ascension du Mont Ventoux par les cyclistes du mois de juillet et une cinquantaine de camping-car apparaissaient devant le soleil couchant altiligérien. 

En arrivant sur site ce samedi soir, le premier groupe sur la scène, les Suédois de "The Flatland Trio", se produisait devant le public présent en fosse et sur une centaine de mètres de chaises de camping.

The Flatland Trio. Photo par Nathan Vacher

Entre deux scènes, le public se précipite aux stands de boissons, de viande grillée, ou encore la possibilité de faire quelques pas de danse country sur deux estrades au milieu du site.

Photo par Nathan VACHER

La soirée se poursuivait avec la venue sur scène de "The Rhyolite Sound", présents de 20h45 jusqu'à 22h45, pour ensuite terminer par Texas Sidestep de 23 heures à une heure du matin. Le dimanche, The Subway Cowboys prenaient place sur la scène à partir de 16 heures. Les Rapidgrass enchaînaient de 17h30 jusqu'à 19h30. La soirée se terminait par Les Mariotti Brothers jusqu'à 21h45.

Un public conquis 

Que ce soit dans la fosse, sur le terrain, aux stands de nourritures ou sur l'estrade de danse, le public a joué le jeu pour ce festival. Nombreux sont ceux habillés en tenue pour l'occasion. "Ca fait partie du festival. Nous ne sommes pas des fanatiques, mais on se prête facilement au jeu", explique Nicolas, venu avec deux amis. "C'est un style de musique peu écouté en France. On a l'impression d'être une niche. Mais quand on vient ici à Craponne, on se sent nombreux", analyse Michel, habitué. "Pour faire découvrir le style de musique que j'aime à ma fille j'étais obligée de l'emmener ici. Elle a l'air de s'amuser, même si ce n'est pas ce qu'elle écoute habituellement. J'essaye de ne pas trop en faire à la maison", explique avec humour Anne, venue avec Laura.