Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Le Mumo fera escale dans le département

Par nathan dim 03/04/2022 - 06:00 , Mise à jour le 03/04/2022 à 06:00

Imaginée par le FRAC Auvergne, l'exposition "D'autres mondes que le nôtre" mise en place par le Musée Mobile "MuMo" poursuit sa route dans la région. Présent au Puy entre le 14 et le 17 février dernier, il fera une nouvelle fois escale en Haute-Loire.

Depuis sa création en 2011, le Musée Mobile "MuMo" est parti à la rencontre de 150 000 enfants dans sept pays d'Europe et d'Afrique. L'occasion de faire son retour dans la région Auvergne Rhône-Alpes pour présenter sa nouvelle exposition "D'autres mondes que le nôtre" aux enfants de Haute-Loire.

Ce n'est pas la première fois que le Musée Mobile s'invite en Haute-Loire. En 2019, le "MuMo" faisait escale au Monastier-sur-Gazeille, à Saint-Julien-Chapteuil, ou encore à Lantriac. Pour Philippe Delabre, à ce moment président de la Communauté de Communes Meyzenc-Loire-Meygal, l'enjeu était déjà "d'amener la culture et l'art contemporain en milieu rural".

A découvrir dès le 4 avril 2022

  • Les 4 et 5 avril au Monastier
  • Du 6 au 8 avril à Saint-Julien-Chapteuil
  • Du 11 au 13 avril à Dunières
  • Les 14 et 15 avril à Montfaucon

L'exposition

" Dans cette sélection d’œuvres issues de la collection du FRAC Auvergne, la voix de chaque artiste ouvre de nouveaux horizons et, en sondant plus particulièrement notre relation à l’autre, chacune de ces voix repousse plus loin les limites de notre monde connu, celui de nos pensées, de nos habitudes, de nos représentations. Qu’avons-nous en commun avec Maria, cette mère gitane, cheffe de sa communauté en Espagne, ou avec cette autre mère aux PaysBas qui accepte d’être photographiée sitôt après son accouchement ? Que connaissons-nous des rêves que forment ces deux jeunes nord-irlandais incarnant la première génération à ne pas avoir connu «Les Troubles» ou des espoirs de ces hommes et ces femmes qui se réunissent, à Kigali ou à Los Angeles, pour chanter dans une église ou danser dans des parkings quand le monde autour d’eux ne tient plus ? Probablement pas grand chose. Même si nous pouvons reconnaître dans un geste ou un regard les traces d’une émotion familière, ces histoires ne sont pas les nôtres, ces mondes nous sont souvent étrangers, comme peuvent l’être les univers du réalisateur David Lynch, dont la gravure exposée livre une étreinte des plus ambiguës. "

Les outils pédagogiques à disposition

  • En amont de la venue du MuMo, des formations ouvertes proposées aux enseignants et encadrants en coopération avec l’Education Nationale, et le FRAC Auvergne afin de s’initier à l’art contemporain, découvrir l’exposition et explorer des pistes d’ateliers pour préparer et prolonger la visite.
  • Un dossier pédagogique réalisé par La Station Médiation en collaboration avec le FRAC Auvergne pour proposer une approche intuitive, collaborative et décomplexée de l’exposition.
  • Des visites interactives et sensibles de l’exposition D’autres mondes que le nôtre avec les médiateurs régionaux du MuMo.
  • Des ateliers de pratique artistique adaptés à chaque âge pour approfondir les thématiques de l’exposition, aborder l’architecture du Musée Mobile ou le design graphique par le biais du kit pédagogique « Le Ludographe » conçu par le Cnap.
  • Un livret de l’exposition D’autres mondes que le nôtre est offert à chaque visiteur.

Des activités et principes d'actions variés

Proposer différentes formes artistiques et pédagogiques au niveau :

  • De l’exposition : elle offre toutes sortes de médiums et elle est renouvelée dans chaque nouvelle région grâce aux prêts du Cnap et des Frac. Les publics découvrent les œuvres et sont sensibilisés à la conservation et à la régie des œuvres.
  • Des prolongements de la visite : temps d’échanges, ateliers de pratique artistique et atelier numérique « Crée ton MuMo » pour jouer au « commissaire d’exposition ».
  • Des outils d’aide à la visite : livrets d’exposition, dossiers et mallettes pédagogiques (en partenariat avec les Frac).

Investir le territoire : Immersion de plusieurs jours dans un village et de plusieurs semaines dans une ville pour favoriser l’appropriation du MuMo par les acteurs locaux. Former les enseignants et les animateurs à l’art contemporain : C’est un outil pour travailler avec les élèves, impliquer les parents, ouvrir l’école sur le quartier, se sentir à l’aise pour impulser de nouveaux projets.

S’appuyer sur des acteurs essentiels de la vie culturelle et éducative : Cnap, Frac, DRAC, collectivités locales, artistes, musées et centres d’arts locaux, associations, etc. Des visites guidées, ateliers, formations, prêts d’œuvres et autres temps forts complémentaires pourront être proposés tout au long de l’année par le Frac, le musée ou centre d’art partenaire de l’action du MuMo.

Rendre actifs les principes du vivre ensemble et du faire ensemble avec :

  • Une médiation basée sur l’écoute, le respect et le partage.
  • Des actions de décloisonnement entre les établissements scolaires et le quartier : portes ouvertes aux familles et habitants, visites guidées par les enfants, et petit vernissage à l’école ou en centre de loisirs.