Je signale une erreur

Grande opération de dépistage Covid samedi au Puy

Par . . ven 16/04/2021 - 06:25 , Mise à jour le 16/04/2021 à 06:25

Alors que la Haute-Loire fait partie des départements actuellement les plus impactés par la circulation du virus (voir les données de Covidtracker), l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes mandate une équipe de médiateurs de lutte anti-Covid ce samedi 17 avril 2021 de 9h à 13h, au Puy-en-Velay, salle Jeanne d’Arc. 

> Le communiqué :

"Les médiateurs interviendront en complémentarité des acteurs déjà mobilisés, pour renforcer les capacités de dépistages et les actions de prévention au plus près et ainsi freiner le plus rapidement possible la propagation du virus.

Ainsi dans le contexte sanitaire local et dans le cadre de la stratégie nationale « Tester- Alerter-Protéger », l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, en lien avec la Préfecture de département mobilise les médiateurs de lutte anti-Covid.
Ils interviendront pour effectuer des dépistages, sensibiliser les habitants en délivrant les messages de prévention (Que faire si on est positif au Covid ? Que faire si on est contact à risque ? Combien de temps dure l’isolement ? Comment être accompagné ?) et pour identifier des personnes contacts, en questionnant les personnes dont le test serait positif.

L’objectif est de casser le plus précocement possible les chaînes de transmission du virus.

Le samedi 17 avril 2021 de 9h à 13h
 Salle Jeanne d’Arc - 13 avenue de la Cathédrale - Le Puy-en-Velay

  • L’équipe de médiateurs SDIS 43 (pompiers, Ndlr) financée par l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes mobilisée dans cette mission, a été formée spécifiquement.
  • Le dépistage se fait sur la base du volontariat, il est pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.
  • Il s’agit de tests réalisés par prélèvements naso-pharyngés.
  • Les personnes doivent apporter leur carte vitale.

L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes et la Ville du Puy-en-Velay invitent le plus grand nombre d’habitants du secteur à venir réaliser un dépistage."

A l'approche du retour en classes des écoliers le 26 avril et des collégiens et lycéens le 3 mai, le taux d'incidence chez les 0-9 ans en Haute-Loire repart à la baisse mais celui des 10-19 ans est en hausse.

Photo par Covidtracker

 

 

 


Précisez éventuellement la nature de l'erreur