Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Les agriculteurs déversent pneus et détritus devant les bâtiments d'État

Par annabel@zoomdici.com mar 09/03/2021 - 06:04 , Mise à jour le 10/03/2021 à 18:09

Avant le lever du jour, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs 43 ont matérialisé leur colère sous forme de monticules de déchets agricoles devant la préfecture du Puy et les sous-préfectures d'Yssingeaux et de Brioude.

Ce mardi 9 mars, à 5h45, près d'une dizaine de tracteurs remplis de pneus usagers, de détritus ou de terre se sont alignés sur la place du Breuil au Puy-en-Velay à l'appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs 43. La même scène s'est reproduite devant les sous-préfectures de Brioude et d'Yssingeaux pour un total d'une quinzaine de tracteurs.

L'opération de largage devant le bâtiment d'État fait suite aux demandes répétées de meilleure répartition des bénéfices de l'alimentation dans le cadre de négociations nationales.

Une première cargaison de fumier avait été jetée devant les grilles de la préfecture du Puy-en-Velay le 9 février dernier en milieu de journée. Près de 150 agriculteurs avaient alors donné de la voix après avoir bloqué au moins sept grandes surfaces au cours de la matinée.

Dès le 27 janvier, les représentants des deux syndicats agricoles majoritaires avaient rencontré huit directeurs de grandes surfaces de la Haute-Loire, sans grandes avancées. 

Ces actions sont menées un peu partout dans l'Hexagone. Les négociations nationales ont officiellement pris fin le 1er mars mais sans trouver d’accord dans de nombreux domaines. Les médiateurs n’ont plus qu’une semaine pour résoudre les conflits.

Action agriculteurs from Zoomdici Haute-Loire on Vimeo.

"M. le Président, la prise de décision est urgente ! Les Agriculteurs attendent la juste rémunération de leur travail. Il aura malheureusement fallu la crise sanitaire et les confinements pour que les métiers de l’Agriculture soient reconnus comme essentiels. N’en déplaise à celles et ceux qui veulent imposer à tous une alimentation sans viande, importée d’on ne sait où, ou synthétisée en laboratoire, la diversité et la qualité de nos assiettes sont d’abord le fruit du travail des Hommes et des Femmes qui savent cultiver et élever depuis une seule ressource : la terre. Pourtant, les revenus des Agriculteurs sont toujours aussi bas ! Les Agriculteurs sont pris en étaux entre une hausse des charges (matières premières, contraintes réglementaires...) et des prix de vente qui stagnent voire, dans le pire de cas, baissent. Les Agriculteurs sont rassasiés des beaux discours et des belles pensées pour leurs métiers. Aujourd’hui, ils veulent des actes et des décisions politiques courageuses et ambitieuses. Leur avenir passe inéluctablement par :
- une réforme législative qui impose la construction des prix agricoles en fonction des coûts de production,
- une Politique Agricole Commune qui se donne l’ambition d’avoir des Agriculteurs nombreux, dans tous les territoires et dans toutes les productions.
Mardi 9 mars 2021 les agriculteurs FDSEA/JA de Haute Loire ont sonné le réveil de l’État avec des actions à Brioude, Yssingeaux et au Puy-en-Velay.
Avant un réel embrasement des campagnes, nous lançons cet ultime appel vers le Président de la République, le Gouvernement et les Parlementaires pour que les décisions nécessaires et urgentes soient prises.
« Un pays qui ne peut se nourrir ne saurait être un grand pays », Charles de Gaulle"