Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Tourisme : la révolution lumineuse de l'agglo du Puy

lun 05/12/2016 - 11:07 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

D'abord la chapelle St-Michel d'Aiguilhe en 2014 qui termine quatrième du Monument préféré des Français, puis la cathédrale du Puy qui se hisse sur la deuxième marche l'année suivante : devant ce constat, le Président de l'agglomération du Puy Michel Joubert n'hésite pas un instant.
"On s'est dit qu'il fallait profiter de cette mise en valeur", explique-t-il, "c'est une occasion unique de faire entrer notre patrimoine séculaire dans la modernité". En espérant que ce grand spectacle "donne du souffle à l'économie touristique", il assure : "notre agglomération avait besoin de s'inscrire dans une dimension évènementielle pour rivaliser avec les multiples destinations touristiques".

Une visée à long terme
Surtout que ce projet est une visée à long terme, contrairement à "l'excellent coup du Tour de France, qui est une opportunité formidable pour le Puy et qui offrira de très importantes retombées économiques, mais qui demeure un one shot", souligne le maire du Puy Michel Chapuis, qui insiste : "le Puy est une ville qui va de l'avant, fière de son patrimoine et fière de ses habitants". Une visée à long terme qui va s'articuler autour d'une montée en puissance car la mise en lumière devrait être étendue à de nombreux autres monuments du territoire. 
La cathédrale du Puy sera un avant goût, dès le vendredi 16 décembre à 19h et pour toutes les Fêtes, avec un spectacle gratuit tous les soirs jusqu'au 31 décembre de 18h à 22h. Puis à partir de mai 2017, le dispositif s'étend à d'autres monuments (la mairie et le théâtre du Puy, la chapelle St-Michel d'Aiguilhe ou encore la chapelle St-Alexis du Conseil départemental).

Une mise en bouche avant le festin estival ?
Gilbert Coudène, directeur artistique des spectacles de mise en lumière, est le concepteur (en collaboration avec Laurent Lhuilery), entre autres, des spectacles lumière des Remparts de Marrakech, des Terreaux à Lyon et de La Villa Médicis à Rome.
Ce premier aperçu proposé pour les Fêtes de fin d'année n'est en fait qu'un avant-goût, une mise en bouche avant le festin estival n'est-ce pas ? 

Un éclairage étendu à divers monuments de l'agglo, mais comment s'opère la sélection ?
Laurent Wauquiez est le président du Conseil régional et ancien maire du Puy. La mise en lumière ne se limite pas à la cathédrale du Puy. L'objectif est de faire rayonner d'autres monuments de la ville, comme la mairie ou le théâtre, mais aussi plus largement du territoire, comme St-Michel d'Aiguilhe, les orgues d'Espaly ou le château de Polignac, et il est même envisagé d'aller jusqu'à La Chaise-Dieu, Chamalières-sur-Loire, St-Paulien ou encore le ravin de Corboeuf à Rosières... 
Ce projet ferait de la future agglo l'un des sites de lumière les plus vastes de France ? Comment s'opère la sélection de monuments, chacun veut en bénéficier on suppose ? 

"Passer d'un tourisme de passage à un tourisme de séjour", le credo de la politique touristique départementale
D'ici mai 2017, on devrait donc profiter d'un parcours d'1h30 environ entre ville basse et ville haute, qui retracera l'histoire de la Ville à travers diverses thématiques : le volcanisme, ses pages d'histoire, sa culture, son patrimoine architectural. Avec 500 millions d'euros par an de retombées économiques en Haute-Loire, le tourisme est plus que jamais un levier économique que les élus se doivent d'activer.
Ce projet ambitieux, inspiré de ce qui peut se faire à Chartres, était une nécessité pour l'attractivité touristique de l'agglo, comme le souligne Corine Goncalves, présidente déléguée à l'office de tourisme : "il faut absolument que l'on passe d'un tourisme de passage à un tourisme de séjour", le credo de la politique touristique départementale depuis déjà quelques années. Un leitmotiv martelé à chaque occasion et repris par les acteurs de la filière, comme c'était le cas par exemple dans notre enquête lors de l'annonce de la venue du Tour de France au Puy.

La cathédrale comme épicentre de la politique touristique du territoire ? 
La cathédrale est inscrite depuis 1998 au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO dans le cadre du classement des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
Laurent Wauquiez, l'idée, c'est donc de s'appuyer sur la cathédrale et le Puy-en-Velay comme épicentre de la politique touristique du territoire ? 

Un nouveau langage lumineux
La Cathédrale du Puy-en-Velay est en soi une Architecture Religieuse Sacrée et une édification architecturale de très haut niveau. Les créations apporteront à la Cathédrale des habits de lumière multiples : impressionnantes scénographies nocturnes qui évoquent le riche passé et la très belle histoire à contempler au présent, et à construire pour demain. Ces tableaux de lumière sont à regarder, à admirer, à regarder encore et encore, en raison de leurs richesses de livres d'histoire, d'évocation forte et aussi symbolique de la vie, de la beauté et des événements du Puy-en-Velay.
Calendrier de l'Avent pour les enfants, initiation à la connaissance, parcours narratif d'une histoire très belle, la Cathédrale du Puy-en-Velay invente et propose un nouveau langage lumineux, riche en découverte et en émotion . Cette merveilleuse histoire de lumière sur la Cathédrale n'a pas de Fin, mais génère la Faim de poursuivre la contemplation, clef magique pour ouvrir le champ des possibles, extraordinaire vecteur de fierté et d'appartenance pour tous les habitants du Puy-en-Velay.
Gilbert Coudène, directeur artistique des spectacles de mise en lumière, est le concepteur (en collaboration avec Laurent Lhuilery), entre autres, des spectacles lumière des Remparts de Marrakech, des Terreaux à Lyon et de La Villa Médicis à Rome. On sait qu'il ne faut pas trop dévoiler le contenu du spectacle en amont mais que pouvez-vous nous dire aujourd'hui sur ce spectacle que l'on va découvrir dès le 16 décembre, puis pour le reste des monuments au printemps prochain ?


Maxime Pitavy

>> Vous pouvez découvrir un aperçu en vidéo du spectacle qui sera proposé le vendredi 16 décembre ici