Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

40 600 élèves retournent au bahut en Haute-Loire

mer 31/08/2016 - 18:20 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Ce jeudi 1er septembre 2016, la plupart des 40 683 élèves de Haute-Loire feront leur rentrée scolaire. Une rentrée qui est bien sûr marquée par le dispositif de sécurité exceptionnel qui l'accompagne dans ce contexte d'état d'urgence. Les responsables des établissements scolaires publics et privés vont devoir appliquer à la lettre les consignes, comme interdire le stationnement devant l’école, éviter les attroupements d’élèves, ou encore fermer les grilles à heures fixes. Les élèves feront donc leur rentrée sous les yeux des forces de l’ordre car policiers et gendarmes seront largement mobilisés pour effectuer des rondes aux abords des écoles.
L'autre point chaud qui cristallise les attentions pour cette rentrée, c'est la réforme des collèges. Le risque, selon les enseignants qui y sont opposés, c'est un "nivellement par le bas", avec "une diminution déguisée des horaires disciplinaires" car la réforme engendrerait, selon les opposants, "davantage d'inégalités entre les élèves, aggraverait les conditions de travail et mettrait en concurrence personnels, disciplines et établissements". Le Snes appelle d'ailleurs nationalement à manifester jeudi 8 septembre.

----En Haute-Loire, cette année, 36,8 % des élèves sont inscrits dans le privé, soit 14 968 jeunes pour 25 715 dans le public (1er et 2nd degrés confondus).
-----Plus de pertes dans le public, qui reste majoritaire cependant
Les élèves seront 0,6 % de moins que l’an dernier ; le public perdant 1,4 % de ses effectifs et le privé en gagnant 0,7 %. Ce sont les collégiens et lycéens du privé, notamment, qui verront leurs rangs grossir cette année avec une hausse de 2,9 % (alors que le public perd 0,7 % d’élèves). Dans le premier degré (écoles maternelles et élémentaires), en revanche, la baisse d’effectifs est partagée : -1,8 % dans le privé et -1,9 % dans le public.
Parmi les nouveautés, l'école de Saint-Paul de Tartas ferme ses portes et ses élèves sont désormais accueillis à l'école de Landos (et non pas à Pradelles comme prévu au printemps dernier avec beaucoup d'opposition de la part des parents d'élèves, participant à la démission du maire de Pradelles, Stéphane Bourgoin. La mairie de Pradelles est alors revenue sur son engagement).
Dans son allocution de rentrée, la rectrice de l’académie de Clermont-Ferrand, Marie-Danièle Campion, a insisté : « Le premier degré demeure une priorité, notamment autour des dispositifs ‘Plus de maîtres que de classes’, la scolarisation des élèves de moins de trois ans, la lutte contre l'illettrisme et l'innumérisme, et l'effort important mis sur les moyens de remplacement. »

La Haute-Loire évalue le dispositif « Plus de maîtres que de classes »
A cette rentrée, l’académie consacre 29 Emplois Temps Pleins (ETP) aux dispositifs « Plus de maîtres que de classes » implantés de façon homogène, en priorité sur les classes de CP, CE1 et CE2 sur la base d’un projet pédagogique de classe.
« Un effort particulier a porté sur la formation et l’accompagnement des équipes pédagogiques entrées dans ce dispositif », explique le rectorat qui estime ce dernier a « un effet positif sur le climat de travail entre enseignants et sur l’organisation des nouvelles modalités de l’intervention en classes ». D'ailleurs, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme sont engagés dans un processus d’évaluation du dispositif « Plus de maîtres que de classes » afin d’en mesurer objectivement l’impact sur les performances des élèves.

Des ambitions chiffrées
Quant à l’enseignement supérieur en lycée (BTS ou Classes préparatoires aux grandes écoles), les effectifs restent inchangés dans le public mais baissent de 3,5 % dans le privé pour un total de 629 étudiants.
Globalement, pour tous ces niveaux, les objectifs du ministère de l’éducation nationale sont  fixés :  100%  des  élèves  devant  maîtriser  le  socle,  80%  d’une  classe  d’âge  accédant au baccalauréat et 60% accédant à l’enseignement supérieur.

A.W. et M.P.

> Voir le calendrier des vacances scolaires 2016/2017
Un pont sera observé après le jeudi de l’Ascension, offrant un long week-end de quatre jours du 25 au 28 mai 2017.

Les temps forts de cette année

Septembre
1er : rentrée scolaire
12 : ouverture des inscriptions au concours « La flamme de l’égalité »
14 : journée nationale du sport scolaire
17-18 : 33es journées européennes du patrimoine (Patrimoine et citoyenneté)
17-23 : journées du 1% artistique de l’école à l’enseignement supérieur
19 septembre au 6 octobre : semaines de l’engagement lycéen

Octobre
3-8 : semaine de la démocratie scolaire (dont
6 : journée du vote lycéen)
8-16 : 25e fête de la science
11 : journée académique de formation avec partenaires du monde économique et professionnel
12-15 : rencontres de la sécurité

Novembre
Campagne « moi(s) sans tabac »
3 : journée de lutte contre le harcèlement
14-20 : semaine de l’innovation publique
20 : journée internationale des droits de l’enfant
21-26 : semaine École-Entreprise (vers un monde connecté)
25 : journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Décembre
3 : journée mondiale des personnes handicapées
9 : journée de la laïcité

Mars
8 : journée internationale des droits des femmes
13-19 : semaine des mathématiques
20-25 : 28e semaine de la presse et des médias à l’École

Avril
Journée des arts à l’école
Journée nationale de l’innovation

Juin 
21 : Fête de la musique et l’École en chœur
épreuves écrites du bac et du diplôme national du brevet